Dossier Retour au dossier Prix du lait

« Candia végétal »La boisson végétale de Sodiaal, saveur un peu amère pour certains coopérateurs

| par | Terre-net Média

Alors que Candia, marque de Sodiaal, lance sa gamme de boissons végétales, les éleveurs laitiers sont mitigés. Piste de développement pour Sodiaal, ou dévoiement de l'objet initial de la coopérative laitière, que faut-il y voir ?

Sodiaal sort un nouveau produit - « Candia végétal », sans lait... De quoi faire réagir les éleveurs, en particulier certains de ses coopérateurs.Sodiaal sort un nouveau produit - « Candia végétal », sans lait... De quoi faire réagir les éleveurs, en particulier certains de ses coopérateurs. (©CC/Candia)

En partageant l'info de la revue RIA sur Twitter, nos confrères de L'éleveur laitier ne s'attendaient sûrement pas à autant de réactions. Si d'un côté les partisans du végétal et véganisme se frottent les mains, les éleveurs eux sont plutôt atterrés par la nouvelle : Candia (Sodiaal) lance sa gamme de boissons végétales.

« Indirectement, on a financé cette ligne de production ! »

Antoine Thibault, éleveur laitier de l'Eure, est le premier à s'exprimer : « En tant qu'associé coopérateur, je me dis que la coopérative n'a pas été créée pour ça. Mais si ça fait du chiffre... why not ? (Ça ne me plaît quand même pas ce franchissement de ligne rouge.) »

Pour Paul (29), « C'est uniquement pour faire du beurre. Ou du pognon, à vous de voir ! » Pascal quant à lui demande : « C'est pour boucher le trou Synutra peut-être ? » Pour Dominique, lui aussi éleveur, « La coupe est pleine. Indirectement, on a financé cette ligne de production. » Son collègue Benoît est lui aussi scandalisé : « Utiliser une marque dont la réputation s'est faite grâce aux éleveurs, pour vendre de la boisson de bobo, c'est dur. Bilan carbone des amendes de Californie et conditions de travail en Espagne ? »

Un nouveau segment, de nouvelles perspectives pour la marque

Pour d'autres, rien de choquant. Comme Sébastien Courtois, éleveur du Rhône qui explique : « Si dans le futur ça permet d'optimiser nos sites qui accusent une baisse d'activité due à la baisse de la consommation du lait de 4 %/an. Et en sachant que d'autres le font déjà en conditionnant des jus de fruits, etc. » Sous le pseudo JMS, un autre producteur ajoute : « À la rigueur pour élargir la gamme... Le plus dommageable c'est utiliser l'image de Candia pour commercialiser des boissons végétales. »

Olivier Gaffet, éleveur laitier mais aussi administrateur de Sodiaal s'exprime à son tour : « Notre ambition est de développer Candia, de faire vivre la marque. Nous nous lançons sur ce nouveau segment dans l'esprit de recherche de valeur ajoutée pour nos adhérents. Le lait reste aujourd'hui et sera toujours demain le cœur de notre métier. »

Quoi qu'il en soit, Sodiaal avait bien anticipé ce lancement de produit, en obtenant pour ce « Candia végétal » le titre marketing de « saveur de l’année 2020 ». Mais visiblement, la saveur de ce lancement n'est pas toujours la même dans la bouche des adhérents...

Et vous, qu'en pensez-vous ? Dites-le nous en commentaires !

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 16 RÉACTIONS


ben
Il y a 8 jours
A l'époque de mes parents, Candia c'était du lait. Maintenant ce sont des noisettes et des amandes.
Sodiaal a pour objectif premier de valoriser le lait de ses sociétaires en tant que coopérative (en est-elle toujours une ?), donc les amandes et noisettes on pourrait voir ça une fois que l'objectif principal est réalisé non ?
Répondre
stephclaud
Il y a 10 jours
C'est scandaleux quelle crédibilité peut avoir SODIAAL envers le public .
Une preuve supplémentaire que cette pseudo coopérative se fou de ses producteurs
Répondre
titian
Il y a 14 jours
Une preuve de plus pour souligner que cette pseudo coopérative ne défend plus l'intérêt de ses propres adhérents historiques.
Aucuns intérêt, à par salir la marque en théorie propriété des producteurs coopérateur avec cette authentique m**de végétale transformée.
Vous me dirais ont fait déjà pire avec notre noble lait, pas faux...
Répondre
N de kerneblec'h
Il y a 14 jours
et alors? le journalisme n'est-il pas un contre pouvoir?
Répondre
Jmv
Il y a 14 jours
Contrairement à ce que vous dites l’Eleveur laitier s’attendait évidemment à ce que cette info fasse largement débat
Répondre
N de kerneblec’h
Il y a 14 jours
Bio lait, qui ne transforme rien, à besoin de 100 euros les milles pour fonctionner. Cela veut dire que si bio lait achete 470 euros la tonne, il revend 570. Cela veut dire que bio lait reverse 80% de son CA à ses adhérents. Sodiaal réalise 1000 Euros mini/ T de lait et reverse 350 à ses éleveurs ( et encore quand ça va bien) soit 35%. 2 solutions, soit la transfo ne paie pas ( c’est pas ce que disent les paysans qui en font), soit y a une grosse fuite de pognon qqpart......
Répondre
farmer50
Il y a 14 jours
Didier si je vous comprend bien, demain, au nom de l'adaptation, on devra accepter de disparaître pourvu que les coopératives (qui ont été crées par nos grds parents pour transformer et vendre NOS productions) soient sauvées.
Répondre
steph72
Il y a 11 jours
c'est vrai que du lait de soja c'est plus sain que le lait de vache surtout s'il est ogm
Qu'il valorise et paie correctement ses producteurs plutot que de se disperser ça vaudrait mieux;
Tous leur choix ont été foireux ( synutra en est l'exemple)
Répondre
JB
Il y a 3 jours
Bonjour
S'adapter aux marchés?
Expliquer moi pourquoi la mafieuses Sodiaal à distribuée des millions de litres de développement à certains producteurs ?peut-être pour échapper au B Ç !
Nos administrateurs ne doivent pas avoir un esprit coopérateurs mais plutôt défendre leurs intérêts personnels
Distribuer du lait pour produire du végétal ou est l'arnaque?
Répondre
didier
Il y a 14 jours
une marque comme Candia doit s'adapter au marché et répondre à l'attente des clients et nous producteurs aussi.
Répondre