A BordeauxUne « Animal's pride » rassemble un demi-millier de marcheurs

| AFP

Une Animal's pride (Fierté animale) pour la défense de la cause animale a rassemblé environ 500 manifestants dimanche à Bordeaux, une marche dans sa deuxième édition, et dont les organisateurs ont pris soin de se distancier de récentes attaques contre des boucheries, a constaté l'AFP.

Une quinzaine d'associations d'obédience diverse - refuges pour animaux, collectif anti-corrida, association contre l'exploitation animale dans les cirques notamment (One Voice), Fondation Bardot, association pro-vegan Vegan Marathon, ou encore le Parti citoyen pour les animaux - étaient associées à la marche, initiative de l'association girondine Vénus, qui recueille animaux abandonnés ou maltraités. Les manifestants, plusieurs dizaines avec leur chien en laisse à leurs côtés, ont traversé le centre de Bordeaux dans l'après-midi, sous un soleil estival.

Ils brandissaient des affiches ou scandaient des slogans comme : "Justice pour les animaux !", "Non à la corrida !", "N'achetez pas, adoptez !", "Stérilisez vos chats !" ou encore "Non à l'abattage sans étourdissement !". Dirigeant de l'association Vénus et instigateur du rassemblement, Laurent Blanchard-Talou a dit à l'AFP déplorer la vague récente d'attaques contre des commerces de viande. Ils s'est dit opposé « à toute atteinte aux personnes ou aux biens matériels, et d'une manière générale à tout ce qui peut nuire à la cause animale, ce qui est clairement le cas de ces actions ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 9 RÉACTIONS


Patrice Brachet
Il y a 17 jours
Mdr il faut une prise de conscience rapide des pouvoirs public sinon dans 20ans il n y aura plus d éleveurs bio compris pas grave tout viendra d ailleurs :Brésil,usa, ect
Répondre
steph72
Il y a 17 jours
Changer de modele,c'est à dire tout le monde en bio mais avec le prix du conventionnel.
Et oui,c'est l'objectif, tout les agriculteurs y compris les bio actuel sont menacés de disparition
Répondre
MDR
Il y a 17 jours
Patou. Pas tres inquiet,l'elevage bovin herbivore extensif (lié au sol),béneficie d'une bonne image aupres des consomateurs et des associations...
Répondre
Patou
Il y a 17 jours
Mdr tu te trompes c est l élevage en général qui est visé ! La question on fait quoi ? Le prix du lait rebaisse car la consommation se casse la gueule , faut être très prudent face aux lobbying de ces gens là car ils savent mieux faire passer leur idée que nous et sont très solidaires entre eux ce qui n est pas le cas chez nous n es pas ? A méditer
Répondre
MDR
Il y a 17 jours
La fin d'un modele ,oui certainement !!
Répondre
titian
Il y a 18 jours
Au vu de l'acharnement avec lequel les médias accompagnent cet épiphénomène, c'est à se demander si ce n'est pas fait exprès pour préparer gentiment l'opinion à ta dernière affirmation Patou.
Répondre
MDR
Il y a 17 jours
Oui ,c'est sur que l'elevage industriel,concentrationnaire,mortifere a du soucis a se faire pour l'avenir!! ;p)
Répondre
steph72
Il y a 17 jours
C'est la fin de l'agriculture tout court.
A mettre en parallele avec les coquelicots asso contre le traitement des cultures.

Répondre
Patou
Il y a 18 jours
Quand le bateau prend feu les rats quittent le navire ! Qui peut être sûr qu’il ne sont pas de la même équipe que ceux qu ils critiquent devant les caméras ? Agriculteurs, Éleveurs soyez solidaires et réagissez car cette haine contre nous n est pas saine et si les pouvoirs public n y mettent pas le nez c est la fin de l élevage
Répondre