[Sur Youtube] Élevage laitierEmmanuel Turban (22) : « Un système intensif qui maîtrise son rejet de C02 »

| par | Terre-net Média

Être en système laitier intensif avec des animaux qui ne pâturent pas et maîtriser son bilan carbone, c'est possible. C'est ce qu'explique Emmanuel Turban, éleveur des Côtes d'Armor, dans une vidéo sur Youtube. Grâce notamment à la méthanisation, le bilan carbone de son exploitation est passé de 90 g de C02 par litre de lait produit à 70 g.

Cliquez sur la flèche pour lancer la vidéo.

Emmanuel Turban est l'un des cinq associés du Gaec du Vieux Manoir, situé à Pommerit-le-Vicomte dans les Côtes d'Armor (22). Dans une vidéo, il explique être dans un «  système laitier intensif » avec 200 vaches laitières qui ne pâturent pas. 

Présentation de l'exploitation :
  • 5 associés
  • 200 vaches laitières
  • 2 millions de litres de lait
  • 230 ha de céréales, légumes et herbe ensilage
  • Un méthaniseur de 250 KW/h

Il y a plusieurs années, le Gaec a réalisé un bilan carbone : à l'époque, leur production émettait 90 g de C02 par litre de lait produit, un chiffre qui se situait en dessous de la moyenne. Aujourd'hui, il a encore diminué pour passer à 70 g de C02 par litre de lait produit. 

Emmanuel explique : « Nous avons mis en place plusieurs choses pour réduire nos émissions de GES : nous cultivons en TCS, nous pratiquons les vêlages précoces en inséminant nos génisses entre 12 et 13 mois pour des vêlages à 21-22 mois et enfin, nous nous sommes lancés dans un projet de méthanisation il y a cinq ans, qui est maintenant opérationnel. » Et de conclure : « On peut être dans un système intensif tout en étant raisonnable en termes de CO2 rejeté par notre production »

En France, 8 000 fermes laitières sont déjà engagées dans la démarche « ferme laitière bas carbone » qui vise à promouvoir les pratiques agricoles et les leviers d’action pour réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre produits par l'élevage d’ici 2025. C’est notamment le cas de  Jean-Marc Burette et de  Ghislain de Viron.

À lire aussi le reportage chez l'éleveur Jean-Marc Burette (62) : « Moins d'émissions de GES, plus de revenu »

Voir aussi la vidéo de Ghislain de Viron : « En diminuant les GES, j'agis sur ma situation économique »

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


Moty
Il y a 68 jours
Qu'utilisez vous comme protéines ? et êtes vous autonomes en protéines ?
Répondre
Daniel Chateigner
Il y a 85 jours
Quelles sont les caractéristiques de votre unité de méthanisation svp ?
Répondre