[Sondage] Évolution du système laitierPrès de 25 % des éleveurs souhaiteraient arrêter les vaches laitières

| par | Terre-net Média

Un sondage réalisé sur Web-agri révèle que les éleveurs laitiers souhaitent sortir du système de production « traditionnel ». Extensifier le système, passer au bio, développer un circuit court... les pistes sont nombreuses. Pourtant, un quart d'entre eux préfèrent arrêter les vaches laitières.

D'après un sondage de Web-agri, 24,9 % des éleveurs souhaiteraient arrêter les vaches, tandis que 35,7 % préfèrent s'extensifier ou s'orienter vers d'autres circuits courts. Seuls 11,4 % voudraient produire plus.D'après un sondage de Web-agri, 24,9 % des éleveurs souhaiteraient arrêter les vaches, tandis que 35,7 % préfèrent s'extensifier ou s'orienter vers d'autres circuits courts. Seuls 11,4 % voudraient produire plus. (©Terre-net Média)

« Comment souhaiteriez-vous faire évoluer votre système de production ? » Voici la question qui était posée aux éleveurs laitiers lecteurs de Web-agri du 21 au 27 novembre 2017. Ils sont nombreux à ne vouloir aucun changement au sein de leur structure (28,1 %). Mais le chiffre le plus marquant est 24,9 % : près d'un quart des éleveurs souhaiteraient arrêter les vaches laitières !

Se diriger vers une production alternative

Seuls 11,4 % des répondants souhaiteraient obtenir plus de litrage de la part de la laiterie pour produire davantage.

Ils sont à l'inverse 35,7 % à vouloir sortir du système « traditionnel » et extensifier leur système ou en développant une autre filière. La moitié d'entre eux aimeraient avoir plus de pâtures pour diluer les coûts de production. Et ils sont sûrement sur la bonne voie puisqu'une étude révèle qu'« un éleveur laitier gagne plus à développer un système pâturant économe qu'à s'agrandir ».

4 % des répondants seraient prêts à diminuer leur volume de production et 7,5 % auraient pour ambition de développer un circuit court comme la vente directe pour la transformation à la ferme. Enfin, ils sont 8,2 % à vouloir se convertir à l'agriculture biologique. Même si les réponses à ce sondage restent des souhaits, certains franchiront le cap. Et pour faire évoluer tout un système, il est très important de se faire aider ou d'échanger avec d'autres éleveurs. C'est ce qu'on fait par exemple Stéphane, Bertrand et Anthony en témoignant de leurs conversions à l'agriculture biologique.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article