PorcUn quart des éleveurs "dans le rouge" selon le centre de gestion Cogedis

| Agra Presse

Le centre de gestion Cogedis, basé à Saint-Thonan, dans le Finistère, a calculé que les éleveurs de porc ayant clôturé leurs comptes au premier trimestre 2003 ont en moyenne "perdu 9,90 euros par porc vendu, soit au total 33080 euros de trésorerie pour un atelier de 170 truies".

Dans une présentation des résultats 2002-2003, Cogedis décrit une dégradation de la marge brute, passée à moins de 39 euros par kilo contre 61,5 euros par kilo l'année précédente. Conséquence, le revenu des éleveurs a été divisé par 4,5 et 28% d'entre eux ont dégagé un revenu négatif. Pour faire face à des trésoreries très tendues, nombre d'éleveurs ont eu recours à l'emprunt. Aujourd'hui, 23% sont endettés à plus de 100%. 43% des éleveurs ont des remboursements d'annuités supérieurs à 18 euros par porc vendu alors que, selon Cogedis, "le niveau acceptable se situe à 15 euros par porc".



Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article