#MilkPintChallengeSébastien, éleveur laitier du Nord, mixe campagne promotionnelle et générosité

| par | Terre-net Média

En participant au MilkPintChallenge, qui consiste à se filmer en buvant une pinte de lait pour soutenir l'élevage français, Sébastien promet d'offrir 3 000 litres de lait à une association caritative si sa vidéo atteint les 10 000 vues sur les réseaux sociaux.

(article complété le 14/03/18)

D epuis le début du mois de février, une campagne de promotion de l'élevage laitier fait le tour des réseaux sociaux . Il s'agit du #MilkPintChallenge , un défi dans lequel les nominés doivent se filmer en buvant une pinte de lait et inviter à leur tour d'autres personnes à participer.

Pour en savoir plus sur ce défi, retrouvez l'article : Le #MilkPintChallenge se propage sur les réseaux sociaux

Sébastien Delva, éleveur de vaches laitières du Nord, a lui aussi relevé le défi. Il s'est alors filmé dans sa salle de traite mais ne s'est pas simplement contenté de boire sa pinte ; il a promis de faire un don de 3 000 litres de lait si sa vidéo atteint les 10 000 vues.

Son message a d'ailleurs été relayé dans les médias grand public et fait actuellement le buzz . Le Parisien a par exemple expliqué le principe du challenge sur Twitter :

Nos confrères de BFM TV en ont fait un article sur leur site, tout comme RTL , Franceinfo , La voix du Nord et surement d'autres encore... Une belle preuve de soutien de la part des médias grand public.

À lire aussi : Les éleveurs ne le savent pas forcément mais ils peuvent faire un don de lait pour participer à l'aide alimentaire .

Quelques jours seulement après la diffusion de la vidéo, l'objectif des 10 000 vues était atteint. Sébastien, interrogé par nos confrères de France 2, assure qu'il tiendra sa promesse et offrira bien 3 000 litres de lait aux Restos du cœur. « Je n'ai pas tellement le temps de m'investir pour les associations, déclare l'éleveur, mais je contribue à ma façon. » Satisfait de l'engouement que sa vidéo a suscité, il estime que ce type de challenge « permet de communiquer sur l'agriculture et faire voir qu'on aime nos bêtes. ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article