Bien-être animalUn élevage de poules vendéen pointé du doigt par l'association L214

| AFP

L'association L214, qui milite contre la maltraitance animale et la consommation de viande, a épinglé mardi un élevage de poules en batterie situé en Vendée, interpellant le groupe agroalimentaire Panzani, client selon elle de cet élevage et annonçant le dépôt d'une plainte devant la justice.

Dans une vidéo qu'elle indique avoir tournée ce mois-ci, L214 diffuse des images d'un élevage, qui appartient, selon l'association, aux Oeufs Geslin, dans la commune de Chauché (Vendée), et qui « détient près de 160.000 poules en cages ».

L'association dénonce, dans le communiqué accompagnant la vidéo, « des animaux dans un état déplorable et des conditions sanitaires exécrables », des poules « extrêmement déplumées, des parasites grouillant sur les œufs, des poules blessées dans un état dramatique, des cadavres dans les cages, bloquant la circulation des œufs ».

« On demande au groupe Panzani de prendre ses responsabilités », a déclaré à l'AFP Johanne Mielcarek, une des porte-parole de L214, en exhortant le groupe agroalimentaire à « s'engager à exclure les œufs de poules en cage de leur produits alimentaires ». Selon elle, cet élevage fournit à Panzani des « ovoproduits », c'est-à-dire des produits à base d'œufs, qui peuvent notamment servir dans la fabrication des pâtes. « L'association demande au groupe Panzani de cesser de s'approvisionner auprès de tout élevage de poules en batterie. Elle lance ce mardi une pétition et une campagne d'information publique interpellant le n°1 des pâtes alimentaires en France », indique L214 dans son communiqué. La direction du groupe Panzani n'était pas joignable, dans l'immédiat.

L'élevage incriminé présente, selon l'association, « des non-conformités avec la réglementation imposant certains aménagements dans les cages, comme la présence de litières ». L214 a annoncé en conséquence porter plainte contre l'élevage « pour maltraitance » auprès du tribunal de grande instance de La Roche-sur-Yon et compte interpeller le fabricant de pâtes Panzani en organisant un rassemblement mardi soir à Paris.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 7 RÉACTIONS


xyz
Il y a 139 jours
l214 ne défends pas les animaux, ils refusent les animaux .
pour les ignards déconnectés du monde agricole depuis trois génération,un paysan produit depuis la nuit des temps des cultures qu'il peut fertiliser avec les apports organiques de ces animaux.
le bobo végan veut des légumes a manger mais qui poussent uniquement a l'engrais chimique.complémenté de gélules sans lesquelles il crève
ils sont tellement abruties que certains vont jusqu'a faire mourir leurs nourrissons en les privants de protéines animales cf internet
qu'avons nous loupé pour en arriver a créer des humain aussi con qui ne savent plus rien des bases de la vie sur terre
Répondre
sweety
Il y a 143 jours
Ce sont des éleveurs qui n'arrivent même pas à joindre les deux bouts qui malgré ces manques n'arrivent pas à faire que leur élevage génère des bénéfices... Au lieu de s'attaquer à ceux qui les poussent à vendre au dessous de leur prix de revient, que chaque poule qu'ils vendent les fait perdre de l'argent on s'attaque à ces paysans au lieu de s'attaquer à la cause... Tout à une cause... Quand vous permettez que la SS ne rembourse pas certains médicaments ou certains actes médicaux, eh bien il y a des hommes, je dis bien des hommes qui ne peuvent plus se soigner, irons nous jusqu'à punir ces gens... A vouloir trop bien faire parfois on tue ce qu'on voulait protéger
Répondre
MUMU
Il y a 143 jours
Comment peut-on être capable de faire souffrir ces animaux. Ah oui c'est vrai le profit d'abord. Les sanctions seraient appropriées et plus suivies, il y aurait peut être une amélioration pour ces pauvres bêtes. Cela fait des années que l'on parle de l'abattage du bétail par égorgement avec une souffrance de plusieurs minutes avant la mort et concrètement on fait quoi .
Répondre
agripicardie
Il y a 139 jours
[avatar]
agripicardie
Il y a 7 heures
ras le bol de l214
je suis eleveur de différents animaux
rétablissons la véritée :
le problème de déplumement des poules pondeuses est exactement le même en plein air et encore pire en bio.questionnez les techniciens avicoles vendeurs d'aliment ,vendeurs de poulettes, les véterinaires qui passent dans tout type d'élevage,les techniciens des ddpp qui naviguent dans les élevages........demandez leur pourquoi les poules plein air ou bio peuvent etre aussi déplumées en fin de lot.
demendez leur pourquoi la mortalitée est 3 a 4 fois supérieur en plein air ou bio par rapport aux grandes cages de 2012.cf données itavi sur les résultats techniques pondeuses 2015 sur internet.
demendez au cnpo pourquoi la taxe atm , c'est a dire la taxe équarissage collectée par le cnpo afin de financer le ramassage des animaux morts est deux a trois fois plus élevée pour les élevages plein air et bio que cage.
demandez leur pourqoi il faut mettre dans l'aliment toutes les 6 semaines un produit chimique antibio vérmifuge dans les poules plein air et bio (car c'est autorisé)
personnellement j'éxige l’absence d'antibio dans mon gros élevage cage et ca marche très bien, budget zero antibio et véto depuis 10 ans .
les élevages cage ,c'est 50 ans d'évolution des techniques qui aboutissent a des lots qui produisent des oeufs calibrables jusqu'a 75 semaines alors qu il est très difficile de dépasser 70 semaines en plein air. des taux de mortalité qui sont entre 1.8 e 3 % quant ils sont de 8 a 15 % en plein air.c'est zero antibio par rapport au plein air.
.je vous invite a aller visiter des élevage plein air de 40 000 poules a 70 semaines.(c'est le batiment classique qui ce construit en france)120m de long et 18 metres de large soit 18 poules par metres carré soit 550 cm carré par poules.
etc etc etc.
quant on veut détruire quelqu'un ou quelque chose, on trouve les arguments.
l214 veut détruire l'élevage de tout type en france.
Répondre
gaby
Il y a 136 jours
Votre commentaire...
Répondre
gaby
Il y a 136 jours
Votre commentaire...
je connais l'elevage incrimine les eleveurs sont dans les meilleurs de la region l'elevage a ete contrôle 15 jours avant les faits par la dsv aucun problèmes de confirmite n'a ete releve le jour de la video la dsv est retourne dans l'elevage a
Répondre
malou37
Il y a 143 jours
à quand un ministrable qui fasse attention au bien-être animal sérieusement ? merci L214
Répondre