LaitUn bénéfice net en fort recul pour Sodiaal

| AFP

La coopérative laitière Sodiaal - qui produit le lait Candia, les fromages Entremont ou le lait en poudre Regilait - a vu son bénéfice net fondre de 30 % à 16,7 millions d'euros en 2017, dans un contexte de marché « inédit » marqué par la volatilité.

L'an passé, le chiffre d'affaires de la troisième coopérative laitière européenne derrière la danoise Arla Foods et la néerlandaise FrieslandCampina, a progressé de 7 % à 5,1 milliards d'euros contre 4,77 milliards un an auparavant. Le volume de lait collecté par Sodiaal a été quasi stable par rapport à 2016, à 4,7 milliards de litres, mais l'année s'est déroulée dans un contexte de cotations « inédit », rappelle Sodiaal dans le communiqué.

Les cours de la poudre de lait se sont effondrés sur les marchés internationaux alors que ceux du beurre ont explosé devant l'augmentation de la demande mondiale. Ce qui illustre « l'extrême volatilité des marchés laitiers », souligne Sodiaal. En 2017, le prix moyen du lait 38/32 (38/1000 de taux de graisse et 32/1000 de taux de protéine) payé aux éleveurs producteurs, qui correspond au prix de base dans le secteur, s'est élevé à 320 euros pour 1 000 litres toutes primes confondues. En 2015, au plus fort de la crise laitière, il était tombé à 311 euros chez Sodiaal, déclenchant des manifestations d'éleveurs qui demandaient une hausse du prix. Pour le lait entier, le prix moyen payé par Sodiaal à ses adhérents en 2017 s'est élevé à 342 euros pour 1.000 litres.

Le président de Sodiaal Union, Damien Lacombe, estime dans le communiqué que 2018 se présentait « plus positivement » avec « un prix du lait qui selon toute vraisemblance sera supérieur » à celui de 2017. Pour Véronique Le Floch, secrétaire générale du syndicat Coordination rurale, éleveuse et adhérente de Sodiaal jusqu'à fin 2017, le prix payé aux éleveurs par Sodiaal l'an passé ne permet « toujours pas aux éleveurs de vivre ». « Même avant coût de la main d'œuvre, il est inférieur au coût de revient moyen qui s'élevait entre 350 et 370 euros l'an passé, selon les différents organismes qui l'ont calculé», a déclaré l'éleveuse à l'AFP.

Sodiaal a présenté fin 2017 un plan #Value destiné à hisser la coopérative dans le top 5 des entreprises laitières européennes en termes de rentabilité. Ce qui suppose de gros efforts, souligne la revue spécialisée L'éleveur laitier. En effet, le ratio de résultat sur chiffre d'affaires a fondu à 0,3 % en 2017 contre 0,5 % l'année précédente, alors qu'il était de 2 % pour la coopérative néerlandaise et de 2,9 % pour la danoise, selon la même revue.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 4 RÉACTIONS


Jerome TASSART
Il y a 154 jours
c est une coop gérée par des paysans qui ne savent pas le faire
ce sont erreurs sur erreurs de gestion depuis 20 ans .
quant on ne sait pas faire on ne s'obstine pas , il faut vendre a des gens compétants qui sauront en tirer des bénéfices énormes pour le cac 40.
j'aurai gagné pas mal d'argent si j'avais placé mes parts sociales sodial sur des actions d'entreprises laitières en bourse depuis 20 ans.
en plus je serai maitre de mon actionnariat , pas comme sodiaal qui me réclame régulièrement du capital (encore 15000 euros il y a pas longtemps)
ils distribuent du résultat et le reprennent aussi tot en capital!!!!!!!!? c est leur méthode.
nous sommes les ésclaves de l'industrie laitière. c'est l'ésclavage moderne.
je vous laisse, je dois aller aux vaches. et oui nous sommes dimanche, nos cadres sodiall ce dorent la pilule en week end avec leurs en fants. moi je ne sait pas ce que c'est d'assister a leur réveil et de prendre le petit déjeuné avec eux!. tout ca pour toucher 305 euros les 1000l qui ne couvrent pas les charges.

il faut vraiment une certaine passion pour ce sacrifier a ce point contrairement a ce que peuvent nous balancer des végans comme l214 a longueur de temps dans la presse.
Répondre
PATRICE BRACHET
Il y a 155 jours
Ce qui est grave c est que le lait pourrait être payé très cher ces derniers six mois et à cause du mastodonte qui ne peut payer les autres suivent et engrangeront ;lamentable !degouté !Je croyait qu’ils avaient embauché un cadre de FrieslandCampina pour faire changer les choses Il a vite adopté la vie à la française !
Répondre
Sodialliste forcé
Il y a 62 jours
Il faut dégager ces incompétents et dégraisser ce mammouth qui vampirise les producteurs avec des stratégies complétements farfelues qui ont 3 ans de retard !
Répondre
steph72
Il y a 155 jours
IL y a pas un probleme de charges de fonctionnement trop elevé chez eux???
La grosse pme avec le meme prix rachete des usines à l'étranger...

Répondre