Relance post-CovidUn appel à projets pour aider l'investissement dans l'agroalimentaire

| par | Terre-net Média

La crise liée au coronavirus a mis en avant la dépendance de la France vis-à-vis de fournisseurs étrangers. Pour aider le secteur agroalimentaire à développer ou redéployer des capacités de production, la BPI ouvre un appel à projets à partir du 31 août.

Destiné à plusieurs secteurs, dont l’agroalimentaire, un fonds de soutien à l’investissement a été mis en place par le ministère de l’économie, notamment pour diversifier les approvisionnements, soutenir la création, le maintien ou le redéploiement de capacités de production et renforcer la souveraineté alimentaire de la France.

Du 31 août au 17 novembre, la BPI (Banque publique d’investissement) va, dans ce cadre, ouvrir un appel à projets auquel les entreprises pourront se porter candidates via une plateforme de dépôt.

Consulter ici le cahier des charges de cet appel à projets (à titre indicatif).

Les projets devront concerner des investissements de nature à renforcer l’autonomie et la résilience des filières industrielles agroalimentaires françaises, pour diminuer le degré de dépendance vis-à-vis de fournisseurs extra-européens, et développer des filières d’avenir pour une plus grande création de valeur en France.  


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


michel64
Il y a 54 jours
les solutions pour l'agroalimentaires payer correctement les produits de base en France et ne pas aller cherché a l’étranger des produits toujours moins cher et de quelle qualité )))))))))))))))))))))))))))
Répondre
Maxens
Il y a 56 jours
Le colza est en regression en France suite a la suppression des moyens de protection contre les petites betes. Quid des gros investissement dans les usines de biodiesel...diesel dont on nz veut plus.... la betteraves va se rediuire ou disparaitre, suite aux secheresse a repetition, et aux petites betes que l on ne controle plus...Quid des sucreries??? Alors investissement dans agroalimentaire, je pense que agriculteurs qui perdent leurs parts sociales sont échaudés. Quels investissements tant qu il n y a ni visibilité sur le long terme ni prix correct et revenu pour les agriculteurs
Répondre