Au Salon de l'agricultureTrois enseignes de la distribution installent des médiateurs internes

| Afp

Paris, 26 fév 2015 (AFP) - Trois enseignes de la grande distribution, Auchan, Système U et Carrefour ont présenté jeudi au Salon de l'agriculture leurs médiateurs internes, chargés de résoudre les différends commerciaux avec leurs fournisseurs, agriculteurs et Pme.

Cette initiative inédite doit permettre de « rechercher une solution à l'amiable aux litiges commerciaux (...) plutôt que d'aller au contentieux », selon un protocole défini pour une année, rédigé avec le Médiateur des relations commerciales et agricoles des ministères de l'Agriculture et de l'Economie, a indiqué ce dernier, Francis Amand.

Dans le cadre de cet accord, a-t-il précisé, il est convenu que le médiateur du gouvernement « attend un retour des médiateurs internes et qu'il peut intervenir » en cas d'échec des premiers.

Au terme de la première année, « on verra comment la faire évoluer », a indiqué Francis Amand. « C'est une mesure exploratoire, il est important de ne pas échouer », a-t-il insisté. « Les médiateurs internes serviront de relais au médiateur institutionnel au sein de l'entreprise ».

Les médiateurs des trois groupes sont issus de ces entreprises et nommés par elles, mais indépendants des acheteurs : il s'agit de Yves Petitpas pour Groupement Système U, Christian Delesalle pour Auchan France et Tony Vedié pour Carrefour France, qui rendront tous trois compte à leur direction. Selon Francis Amand, c'est le patron de Système U, Serge Papin, qui est à l'origine de cette initiative, reprise par Auchan puis Carrefour. « J'appelle bien sûr les autres à se joindre », a-t-il lancé.

La médiation interne s'adressera principalement aux petites et moyennes entreprises et aux producteurs agricoles.

« Les grands groupes ont les moyens de conduire le rapport de force, ce n'est pas ce qui est demandé aux médiateurs internes », a justifié Jérôme Bédier, secrétaire général de Carrefour.

Les négociations commerciales, destinées à fixer les prix des produits alimentaires pour les prochains mois, doivent s'achever cette fin de semaine. Elles ont une nouvelle fois donné lieu, comme chaque année, à des protestations de la part des producteurs et des transformateurs qui accusent la grande distribution de tirer les prix vers le bas.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article