CoopérativeTriskalia dresse un bilan de l'année écoulée

| par MO | Terre-net Média

Le groupe coopératif Triskalia a recensé ses réalisations lors de l'année 2017 et dessine les perspectives de 2019.

Sur 2017, la coopérative Triskalia affiche un chiffre d'affaires de 1,9 milliards d'eurosSur 2017, la coopérative Triskalia affiche un chiffre d'affaires de 1,9 milliards d'euros (©Triskalia)

L’ année 2017 de Triskalia a été rythmée par le maintien de la stratégie de soutien de ses adhérents, des investissements et des innovations. Le 12 juin, Triskalia a présenté ses dernières innovations à Planète Positive 2018 autour de sujets comme le digital, la baisse des intrants, le bio ou le bien-être animal. Fin 2017, la coopérative a également organisé les Trophées de l’innovation, récompensant les agriculteurs et les équipes de salariés innovants. De plus, la coopérative s’est engagée dans les pôles de compétitivité Valorial et Végépolys, auprès de start-up ainsi que dans la recherche collective sur l’agro-écologie et sur le bien-être animal.

Au niveau des investissements, la coopérative a investi un million d’euros dans l’accélérateur et fonds d’investissement breton West Web Valley dans le but de soutenir l’innovation en Bretagne. La branche distribution a connu un développement important en 2017, avec le rachat de huit jardineries, l’ouverture de deux animaleries et de plusieurs Magasins verts et Cultiverts. Une nouvelle unité de lait infantile Laïta a été inaugurée fin décembre 2017 dans les Côtes-d’Armor pour un investissement global de 80 M€. Par ailleurs, 10 M€ ont été investis dans l’unité de légumes industriels Gelagri pour l’amélioration des lignes de transformations de légumes. D’autre part, l’offre de reprise des activités du Groupe Doux a été retenue par le Tribunal de commerce de Rennes le 18 mai. En complément, Triskalia, Terrena, LDC et Al Munajem ont décidé de s’associer pour gérer l'amont breton de Doux.

Au sujet des stratégies de soutien à ses adhérents, Triskalia s’attache à faciliter les transmissions d’exploitation et l’installation des jeunes agriculteurs avec de nombreux moyens de promotion du métier d’agriculteur, des mises en relation cédants et repreneurs, un soutien financier et un suivi technico-économique renforcé aux jeunes installés.

Le groupe Triskalia affiche en 2017 un chiffre d’affaires en légère hausse (+ 3 % à 1,9 milliards d’euros) pour un résultat de 10 M€. Pour le futur, le projet de rapprochement d’Aucy-Triskalia annoncé fin 2017 est en attente de l’aval de l’autorité de la concurrence.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article