BIEN ETRE ANIMALTravert fustige les « amalgames » faits par des militants de la cause animale

| AFP

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a dénoncé lundi les « amalgames » effectués par certains militants de la cause animale qui assimilent l'élevage et l'abattage à « la Shoah », et a promis « une vigilance accrue » du gouvernement face aux « violences ».

« Rien n'autorise les amalgames qui ont été faits par ceux qui prétendent défendre la cause animale. Rien ne les autorise à mélanger la Shoah et les actes qui sont perpétrés devant des boucheries ou devant un abattoir », a déclaré Stéphane Travert lors de l'émission Audition publique, sur LCP-Public Sénat en partenariat avec l'AFP et Le Figaro. « C'est un débat de société, mais ce débat, il peut être mené de façon apaisé, pas de la manière dont ils veulent le porter à travers des actes de violence », a insisté le ministre de l'Agriculture.

Vendredi, le président de l'interprofession des viandes bovines Interbev et celui de l'interprofession des viandes porcines Inaporc avaient demandé à Emmanuel Macron « d'enrayer immédiatement » les « violences sectaires qui ne peuvent qu'aboutir à une guerre civile », après l'incendie d'un abattoir dans l'Ain et une vague de dégradation et destruction de vitrines qui vise boucheries, charcuteries, fromageries et abattoirs. « Les bouchers se sentent aujourd'hui en difficulté, bien évidemment, et nous devons les protéger », a insisté le ministre de l'Agriculture en évoquant » une vigilance accrue qui est apportée par les services de sécurité autour des magasins ». S. Travert a ainsi rappelé que la profession avait été reçue en juillet par le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Attendu jeudi à Cournon (Puy-de-Dôme) dans le cadre du Salon de l'élevage, sur lequel plane des menaces de « blocage » de la part de militants, S. Travert a rappelé que « l'an dernier, ils étaient déjà là » mais que « le salon, s'était très bien passé ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


monique
Il y a 74 jours
vraiment mou !!
Répondre