En BretagneTransformer pour pallier les fluctuations de prix: le pari gagnant des Pichonnet

| par | Terre-net Média

Dans le Morbihan, la famille Pichonnet a remis en question son travail il y a quelque temps. L'élevage laitier ne lui permettant plus de vivre décemment, elle s'est lancée dans la transformation avec vente directe. Désormais, 300 litres de lait sont quotidiennement transformés en fromages et vendus à la ferme.

Cliquez sur la vidéo pour découvrir le témoignage d'Alain Pichonnet

L a Chambre d'agriculture de Bretagne est allée à la rencontre de la famille Pichonnet qui a fait le choix il y a quelques temps de transformer son lait à la ferme pour pallier les fluctuations du prix.

« On cherchait ce qu'on pouvait faire avec notre lait, explique Alain Pichonnet. Nous sommes situés en zone touristique donc nous nous sommes tournés vers la transformation avec vente à la ferme et visites d'exploitation. » Après avoir essayé plusieurs recettes durant plus de 6 mois, la famille a investi dans un laboratoire de transformation. L'éleveur l'avoue lui-même : c'est beaucoup de travail. Néanmoins, il affirme également que le travail paye puisqu'ils sont mieux rémunérés qu'en circuit classique. Ils transforment aujourd'hui 300 litres par jour, contre 10 litres à leurs débuts.

La vente à la ferme permet aux éleveurs de parler de leur métier au grand public : « On explique comment est fait le fromage, on leur donne des conseils sur la façon de le consommer, commente Alain. Les gens qui viennent au magasin en fin de journée veulent tous voir la traite des vaches. On a même vu des adultes de près de 50 ans qui n'avaient jamais vu de cochons de leur vie avant de venir à la ferme, ajoute-t-il. Désormais, nous sommes à la fois éleveurs, transformateurs, affineurs et commerçants. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article