Partenariat Terrasolis/Liger BioConcept350 ha dédiés à la production d'énergies vertes près de Reims

| par | Terre-net Média

Au Salon de l'agriculture, l'association Terrasolis et la société Liger BioConcept ont signé un partenariat pour créer un « centre d'excellence en énergies renouvelables » (CEER) de 350 ha près de Reims.

Marc Le Mercier, fondateur de Liger BioConcept et Maximin Charpentier, président de Terrasolis.Marc Le Mercier, fondateur de Liger BioConcept et Maximin Charpentier, président de Terrasolis. (©Terre-net Média)

Liger BioConcept, entreprise bretonne spécialisée dans la production d'énergies vertes, et l'association Terrasolis*, ont signé mardi 25 février 2020 au Salon de l'agriculture une convention de partenariat pour créer un « centre d’excellence en énergies renouvelables » (CEER) près de Reims. « Il s’agira du premier territoire "bas carbone" de la région Grand Est », indiquent les deux signataires.

Sur 350 hectares, ce centre produira de l'énergie renouvelable générée « depuis la biomasse agricole et les déchets agroindustriels », a expliqué Maximin Charpentier, président de Terrasolis et de la Chambre d'agriculture Grand Est.

Un méthaniseur avec séparateur de phases devrait voir le jour prochainement pour une mise en production en 2021. Il sera alimenté par six agriculteurs locaux qui sont également associés exploitants sur la ferme pilote de Terrasolis. Du photovoltaïque sera également déployé sur le site. « L'idée avec ce CEER est de créer une boîte à outils en matière d'énergies renouvelables pour qu'un agriculteur puisse choisir celle qui lui correspond le mieux », poursuit Maximin Charpentier. 

Liger BioConcept et Terrasolis se sont également engagés à ouvrir des stations-services Karrgreen pour approvisionner les véhicules en carburant bioGNV.

N.B : *Terrasolis anime un réseau de 42 adhérents, entreprises, collectivités, chambres de commerce et établissements supérieurs impliqués dans l'agriculture du futur, les énergies et la bioéconomie. L'association Terrasolis se veut le pôle d'innovation de la ressource agricole « bas carbone » de la région Grand Est.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 3 RÉACTIONS


Yp42
Il y a 35 jours
Supprimons les aides PAC pour les 350ha !!!
Répondre
Belle des champs
Il y a 36 jours
Et en plus, comme les sinistres éoliennes et l'envahissant solaire, tout ce qui est en surface concurrence inéluctablement les terres disponibles pour l'alimentation.
Le nucléaire génère de l'énergie à partir d'un minerai que l'on trouve en sous sol. L'uranium n'est pas l'idéal bien que très très utile devant la versatilité et la menace du régime étasunien d'amérique lequel a déjà lancé deux bombes atomique sur des civils. Il ne faut pas l'oublier. En revanche pour générer de l'énergie, le Thorium est l'idéal. Mais voila, la mafia occupant tous les postes du pouvoir en France fait tout pour conserver ses mains crochues sur la production, le transport et la distribution de l'énergie.
Comme le disaient les fourbes mondialistes apatrides en Germanie durant les événement des années 1870, celui qui contrôle l'alimentation, l'énergie et les balles (armes) contrôle le pays.
Répondre
vd
Il y a 38 jours
FAIRE DU COURANT OU DU GAZ AVEC DE LA NOURRITURE. VOUS,LES BIO ECOLOS, HONTE A VOUS! LA POPULATION MONDIAL EXPLOSE, IL FAUT NOURRIR TOUT LE MONDE, FAIRE DU BIO POUR PRESERVER LA PLANETE COMME VOUS DITES ET.... ET .... ET ... ON CULTIVE INTENSEMENT POUR FAIRE DE L ENERGIE,???? MAIS ON MARCHE SUR LA TETE! AUTOUR DE MOI IL Y A UNEDIZAINE DE METHA ET C EST UNE HONTE DE VOIR DES ALIMENT DE QUALITE FINIR AINSI ; SI C ETAIT SI RENTABLE POURQUOI LES GRANDES VILLES COMME PARIS ECOLO BOBO NE METHANISE PAS LEUR DECHET MENAGER ET BOUES D EPURATION ???? EN CE MOMENT ON MARCHE SUR LA TETE? DES REVEURS JE VOUS DIT DES REVEURS...........
Répondre