Alimentation animaleTechna lance Reprolac : un outil pour concilier reproduction et production

| par | Terre-net Média

La firme-services Techna France nutrition propose un nouvel outil pour les fabricants d'aliments : Reprolac. Son objectif : concilier reproduction et performance de production.

Techna lance l'outil Reprolac pour concilier reproduction et performance de productionTechna lance l'outil Reprolac pour concilier reproduction et performance de production (©Fotolia)

Le logiciel d'analyse de données d'élevage Easy map, lancé par Techna au Space 2016, révèle que les éleveurs qui enregistrent les performances laitières les plus élevées sont ceux dont le stade de lactation est le plus faible. De plus, la firme service affirme : « L’analyse des données nationales montrent que l’IVV varie peu selon la production laitière du troupeau (PL 305 jours). 8 jours d’écart sont observés en moyenne entre les élevages dont la PL 305 j est inférieure à 7 000 kg/an et ceux dont la PL 305 j est supérieure à 10 000 kg/an. En revanche pour un même niveau de production, la variabilité de l’IVV est très importante. »

Partant de ces constats et des questionnements qu’ils soulèvent, Techna a donc élaboré une nouvelle démarche à l’attention des fabricants d’aliments : Reprolac. La démarche qui sera présentée au Space 2018 s’appuie sur différents outils utilisables par le technicien en fonction de la situation de l’élevage et des objectifs de l’éleveur :

- Un nouveau rapport Easy map intitulé « pilotage reproduction » : son objectif est de piloter les performances de reproduction en temps réel. Il permet notamment au technicien d’identifier et de hiérarchiser les facteurs de risques et de prioriser les actions à mettre en place.

- En fonction des situations, une analyse plus exhaustive peut être réalisée à l’aide de l’outil Audit repro.

De son côté, l'application Profitab évolue : déjà utilisée pour mesurer l'impact économique d'un choix zootechnique ou nutritionnel, elle se dote cette année d'un volet dédié à la gestion du stress thermique. Elle évalue le risque de stress thermique en tenant compte des conditions climatiques, de la gestion du troupeau et de son niveau de performance. « La prise en compte de l’ensemble de ces données aboutit à une estimation de l’impact potentiel du stress thermique sur la production laitière mais aussi à la proposition de recommandations ciblées, affirme Techna. »

Pour en savoir plus, l'entreprise vous donne rendez-vous du 11 au 14 septembre 2018 au Space.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article