Produits laitiersSodiaal (Candia) élargit sa gamme « équitable », rémunérant mieux les éleveurs

| AFP

Sodiaal, première coopérative laitière française et propriétaire de la marque Candia, va élargir sa gamme dite « équitable » au beurre, à la crème et au fromage, car elle rémunère mieux les éleveurs, a-t-elle annoncé lundi.

La coopérative avait lancé en mai cette gamme de lait de consommation et en a vendu, à ce jour, près de 7 millions de litres, ce qui représente une somme de 400 000 euros à distribuer aux adhérents.

Elle étend donc l'opération à trois autres produits fabriqués par la coopérative. « On espère fortement qu'en multipliant les produits on augmentera la cagnotte », a expliqué à l'AFP Olivier Gaffet, vice-président de Sodiaal et éleveur laitier dans la Somme.

L'originalité du système vient du fait qu'une fois réglés les coûts supplémentaires des éleveurs qui participent à l'initiative (les aliments garantis sans OGM étant plus chers), le reste des fonds dégagés est redistribué aux 20 000 adhérents de la coopérative, qu'ils soient engagés ou non dans la démarche. « Nous avons la volonté de valoriser ce lait à 40 centimes payés au producteur pour une brique de lait de 1 litre vendue 1 euro au consommateur », par rapport à un prix du lait moyen de 32 à 34 centimes le litre, a ajouté Olivier Gaffet.

En retour, les 245 éleveurs qui participent à l'initiative à travers la France (60 dans le Nord) s'engagent à respecter un cahier des charges qui leur demande de nourrir leurs vaches sans OGM et d'assurer le bien-être de leur troupeau, qui doit rester en moyenne 150 jours par an au pâturage.

De nombreuses marques qui garantissent une meilleure rémunération des éleveurs ont été lancées depuis la crise du lait de 2015, comme « C'est qui le patron » ou « Les éleveurs vous disent Merci ». Le succès de ces marques tient notamment à leur emballage très explicite sur la quote-part qui revient aux éleveurs. Le groupe Sodiaal profite de ces nouveaux lancements pour également changer l'emballage, qui sera désormais noir et jaune avec mention en gros des 40 centimes qui reviennent aux agriculteurs.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 17 RÉACTIONS


marcel
Il y a 150 jours
il n y a pas assez de la charte des bonnes pratiques ,la route du lait ,la conditionnalité etc,etc… il vous faut inventer de nouveaux cahiers des charges pour les eleveurs et apres on dit que l europe impose trop de normes alors que c est les eleveurs ou leurs représentants qui s en trouvent de nouvelles en se cachant derriere la pseudo "demande " des consommateurs! avec 1 e de chiffre d affaire pour un litre de lait collecté ,commencez par etre equitable sur le lait de base tout venant !
Répondre
Innocent
Il y a 151 jours
Ce que je vais écrire est grave mais c est la vérité : hier j ai reçu le salarié d une coop pour une commande d aliment comme l on était en camion complet je négociait le transport réponse du gugus : inegociable c est un bon copain et l on ne travaille qu avec lui et comme Je ferraillait il m’a dit : on préfère que tu achètes ailleurs que de changer de transporteur ! Cela en dit long et c est le résumé du fonctionnement des coops Pour la petite histoire il y avait presque 10€/ tonne d écart avec n importe quel transporteur Donc c est quoi l équitable ?
Répondre
marcel
Il y a 152 jours
c est une blague ou quoi?une coop qui decouvre le terme "equitable" !
je pensais que c était l essence meme de la raison d etre d une coop ,que de remunerer ses sociétaires de façon equitable !
si un lait vendu 1 e en rayon permet 0.4e pour l eleveur ,
le reste du lait collecté ,qui sort de la coop a + de 1 e devrait permettre combien pour l eleveur ?
Répondre
Patrice Brachet
Il y a 151 jours
Mille excuses je m était arrêté à Sarko Steph !
Répondre
steph72
Il y a 151 jours
C'est Macron qui a ecrit le rapport inspirant la loi Lme demandé par Fillon….
Une belle bande de casseurs d'agricultures à jeter!
Répondre
Patrice Brachet
Il y a 152 jours
A mes collègues aujourd’hui j ai eut une journée de chiotte comme tout le monde de temps en temps alors ce soir je vais me lâcher ( amicalement). A Steph c est Sarkozy qui a créé la lme ( pour faire plaisir à son pote Michel Edouard). A jett si je comprends bien avec mon méteil , plus l herbe le tout enrubanné je suis meilleur que mes collègues patureurs avec leur 15 ares vaches et 150 jours d herbe pâturée Bon bien sûr je taquine et c est en toute simplicité
Répondre
Jett
Il y a 152 jours
@hub oui voila 20% de la ration en pâturage en moyenne sur l'année, ça fait du lait de pâturage vendu tel quel toute l'année! L'objectif c'est de faire un coup marketing et de se donner une bonne image, pas de faire bouffer de l'herbe aux vaches! Dire qu' il y'a 20 ans un système avec 20 ares d'herbe par vache, c'était un système maïs intensif...
Répondre
hub
Il y a 152 jours
@Jett,15 ares/vl ,soit 15ha pour100vl pour150 jours ?? j'espere qu'ils vont pas appeler ca lait de paturage ?? Mais bon au moins on reverra des vaches ds les champs ;p)
Répondre
Jett
Il y a 152 jours
@hub c'est 15 ares mini de paturage par vache. Et Sodiaal cible les plus grandes structures compatibles pour diminuer les coûts de collecte.
Le pâturage est toujours mieux que le béton.
Répondre
hub
Il y a 152 jours
"150 jrs au paturage" c'est quoi ? Herbe en plat unique ou juste le portail de la stabul ouvert sur un paddock et mais a volonté ? Et tiens donc au passage, le paturage serait gage de bien etre animal, interessant ???
Répondre