InitiativeLe monde du photovoltaïque n'est pas « celui des bisounours »

| par V.H. | Terre-net média


Bien construire son projet et s'appuyer sur des partenaires sûrs.
 (© Terre-net Média)

Limiter les risques et préparer son investissement dans de bonnes conditions. Voilà ce que propose Marc Desjardins avec son projet d’accompagnement des agriculteurs dans la construction d’un projet photovoltaïque. En partenariat avec la chambre d’agriculture de Picardie, le Cer France et un groupement d’achat (Germa), cet agriculteur propose aux exploitants d’investir dans le photovoltaïque, mais pas à n’importe quelle condition.

A l’origine, Marc Desjardins s’est rendu compte que le monde du photovoltaïque n’était pas « celui des bisounours » : « Ces investissement représentent beaucoup d’argent, si il y a un problème, il faut être sûr que les partenaires choisis sont de confiance ».

Il a donc créé des partenariats entre un groupement d’achat, capable de négocier les prix avec les fournisseurs, deux sociétés de vente de panneaux, la chambre d’agriculture de Picardie, et le Cer France. Il s’agit de présenter des demandes de financement « blindées » devant les banques pour être pris au sérieux. « Si on veut développer le photovoltaïque dans l’agriculture, il ne faut pas que nous fassions n’importe quoi. »

Le 25 janvier prochain, une réunion d’information est organisée à Abbeville pour faire le point sur les nouvelles réglementations de le production d’électricité photovoltaïque et présenter la démarche aux agriculteurs de Picardie.

Rendez-vous à la salle du Cer France Somme à 14 heures à Abbeville. Pour plus de renseignements : 03 22 20 67 39.

 

A lire aussi :

- Électricité photovoltaïque - Les nouveaux tarifs depuis le 14 janvier 2010

- Baisse du prix de l’électricité photovoltaïque - La rentabilité des projets peu affectée à terme

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article