Rapprocher producteurs/consommateursPari plus ardu que prévu pour Ecomiam

| AFP

La Pme bretonne Ecomiam, qui s'est lancée il y a un an dans la vente itinérante de viande congelée avec l'idée de rapprocher producteurs et consommateurs, va se développer à un rythme moins rapide qu'escompté, a indiqué jeudi son Pdg, Daniel Sauvaget.


Ecomiam dessert aujourd'hui 71 villes,
avec un objectif de 100-120 d'ici la fin 2010.  (© DR)
Avec ses quatre camions frigorifiques, qui s'installent pour vendre sur des parkings aux abords d'agglomérations, Ecomiam dessert aujourd'hui 71 villes du grand Ouest, et compte atteindre les « 100-120 villes » d'ici la fin de l'année, a déclaré M. Sauvaget dans un point presse à Rennes. C'est moins que les 180 villes initialement prévues, a reconnu M. Sauvaget, expliquant aussi que la société n'atteindrait pas avant 2011 le chiffre d'affaires de 18 millions d'euros initialement prévu pour 2010.

Démontrer que les producteurs français peuvent être compétitifs avec une distribution épurée

Ecomiam vend des caissettes de viande congelée (poulet, porc, boeuf, dinde) fournies par des groupements d'éleveurs bien identifiés, à des prix souvent très inférieurs aux produits d'entrée de gamme des grandes surfaces. La société vend ainsi son colis de 6 steaks hachés de charolais à 6,53 euros le kilo, ou son colis de 5 poulets congelés à 2,50 euros le kilo. Sur le prix payé par le consommateur, seul 15 % est absorbé par le coût de distribution, le reste revenant aux éleveurs (environ 50 %) et aux abatteurs (environ 35 %). La société ne fait aucune publicité, tentant de se faire connaître uniquement par le bouche à oreille, le tractage, et des efforts de prospection ciblée (comité d'entreprise).

« Nos filières de production (de viande) sont en danger », du fait de la concurrence montante des importations de pays émergents, a expliqué Daniel Sauvaget. « Nous voulons essayer de démontrer » que des producteurs français, « avec une distribution épurée » peuvent être « tout aussi compétitifs » que les produits importés à bas prix par la grande distribution, a-t-il expliqué.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article