ConjonctureLe lait (-4,7 %) et la viande de porc (-3,1 %) baissent fortement en octobre

| par Frédéric Hénin | Terre-net Média

Les indices des prix des produits agricoles et des moyens de production sont stables en octobre, les baisses compensant les hausses. Toutefois, les prix de l'énergie repartent à la hausse (+2,6%). En recul, les prix des engrais et des amendements continuent de baisser ainsi que les aliments des animaux. Le lait et le porc sont encore pénalisés.


(© Terre-net Média)
En octobre, la quasi stabilité des prix agricoles (-0,1 %) masque un nouveau recul important des indices des prix du lait (-4,7 %) et du porc (- 3,1 %).

Selon l’Insee, les prix des céréales augmentent légèrement en octobre (+2,9 %). Au cours du mois, les marchés mondiaux ont été soutenus par les mauvaises conditions climatiques aux États-Unis qui ont perturbé les moissons de maïs et engendré des retards pour les semis de blé.

Deux facteurs économiques ont aussi contribué à cette hausse : la baisse du dollar et la hausse des cours du pétrole. La première a rendu plus attractifs pour les fonds d’investissement les contrats sur les céréales qui sont libellés en monnaie américaine. Et la hausse des cours du pétrole renforce l’intérêt des céréales en matière de biocarburants.

Les prix de la viande sont quasi stables. La diminution des abattages a permis d’augmenter le prix du bœuf tandis que la concurrence allemande limite les débouchés pour l’offre de porc français.

La baisse continue des indices des prix des produits agricoles conduit à ce que les prix du lait, du porc et de la viande bovine sont tous les trois inférieurs à leurs niveaux de 2005.

Coté charges, les prix de l’énergie repartent à la hausse (+2,6%). À l’inverse, les prix des engrais et amendements continuent de baisser ainsi que les aliments des animaux. Les autres composantes sont stables, induisant au total une stabilité de l’indice global.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article