Informatique et InternetPrès des deux tiers des éleveurs français utilisent l'informatique pour gérer leur exploitation

| par | Terre-net Média

Selon une étude conduite en 2010 et publiée en mai 2011 par l'Institut de l'élevage, plus des trois quarts des éleveurs français sont équipés d'un ordinateur, et 80 % d'entre eux utilisent leur outil informatique pour gérer leur exploitation.


78 % des éleveurs français sont équipés
d'un ordinateur (© Terre-net Média)

L’étude de l’Institut de l’élevage sur l’informatisation des éleveurs de ruminants révèle que, n'en déplaise aux préjugés, seuls 22,1 % des éleveurs français ne possèdent pas d’ordinateur. Et 80 % de ceux qui en sont équipés s’en servent pour gérer leur exploitation, avec au moins une utilisation.

L’enquête met par ailleurs en évidence une influence significative de l’âge du plus jeune éleveur au sein de l’exploitation. Ainsi, 86 % des exploitations comptant un éleveur de moins de 35 ans sont équipés d’un ordinateur, contre 67 % des éleveurs ne comptant que des membres de plus de 50 ans.

70 % des éleveurs connectés sur le web

La taille du cheptel conditionne aussi fortement le taux d’équipement des exploitations. Les plus grandes exploitations sont équipées à 89 %, les plus petites à 62 % seulement.

L’étude montre aussi que 70 % des éleveurs bénéficient d’une connexion Internet. Parmi les 30 % qui n’en ont pas, l’impossibilité technique d’avoir accès à l’Adsl n’est pas le premier motif le plus cité.

Parmi les deux tiers d’éleveurs qui utilisent l’informatique pour la gestion de l’exploitation, 80 % l’utilisent plusieurs fois par semaine, et 40 % l’utilisent même tous les jours ou presque. Là-encore, l’âge des éleveurs et la taille de l’exploitation influence sensiblement cette fréquence d’utilisation.

50 % des éleveurs équipés utilisent Télépac

50 % des éleveurs équipés gèrent un ou deux domaines de leur élevage, mais seulement 21 % en gèrent plus de trois. Parmi ces domaines gérés par informatique - l’identification des animaux et leurs mouvements, comptabilité, gestion technico-économique, gestion sanitaire des animaux ou fertilisation – l’identification arrive en tête (71 % des éleveurs équipés). Seuls 32 % assurent le suivi de la fertilisation par ordinateur.

Quant aux démarches administratives effectuées par Internet, 37 % des éleveurs équipés utilisent le web pour notifier les mouvements d’animaux à l’Ede, et 50 % déclarent utiliser Télépac pour faire leur déclaration Pac. Enfin, les éleveurs sont respectivement 15 % et 11 % à faire leur déclaration Msa et leur déclaration d’impôts en ligne sur Internet.

En savoir plus:

L'étude complète de l'Institut de l'élevage sur l'informatisation des éleveurs de ruminants


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article