Paroles de lecteursSelon vous, réduire la production bovine n'est ni inévitable... ni durable

| par | Terre-net Média

Émission de gaz à effet de serre, utilisation de terres agricoles qui pourraient être cultivées, déforestation... à ces arguments des ONG et écologistes pour limiter voire arrêter l'élevage, les lecteurs de Web-agri opposent les leurs en faveur de son maintien : captage du carbone par les prairies, hausse de la production de soja sur des terres forestières à cause du développement des régimes sans viande, et surtout incapacité à terme de nourrir l'ensemble de la population.

paroles de lecteurs web agri rechauffement climatique elevage prairie « N’oubliez pas que les prairies contribuent au stockage du carbone », rappelle Patrice Brachet. (©Terre-net Média)

Titian : « Parler durabilité de l'agriculture et se focaliser sur les seuls GES d'origine animale est une escroquerie intellectuelle de la part de certaines ONG. Si on intègre la gestion de la fertilité des sols, le recyclage de certaines productions agricoles, la nécessaire captation du carbone, productivité et contraction énergétique pour les exploitations, le modèle des fermes de polyculture-élevage est sans doute le plus durable. »

The germs : « Concernant les émissions de gaz à effets de serre liées à l'élevage, l'université de Liège je crois vient de donner les résultats d'une étude menée sur plus de 10 ans, une première. Résultat : non seulement l'élevage n'est pas un émetteur de gaz à effet de serre net, mais il stocke plusieurs tonnes de carbone chaque année. »

« Il n'y a pas mieux qu'une prairie »

Corentin : « Tous ceux qui cultivent en bio le savent, il n'y a pas mieux qu'une prairie entretenue et enrichie par plusieurs années de pâturage des vaches pour y faire ensuite des cultures. Malheureusement, la plupart des écolos ne sont pas des agronomes. L'un des messieurs de l'article est plein de bon sens en disant "et si on se trompe". »

Patrice Brachet : « Un point où je suis d'accord : les paysans qui disparaissent, on les retrouvera jamais ! N’oubliez pas que les prairies contribuent au stockage du carbone. Et dans les zones en pente, elles évitent le ruissellement. Si on veut un plan protéines, il faut les cultiver en zone céréalière mais avec le réchauffement climatique, il faut de l'eau pour le soja ! Alors le chat se mord la queue !! J'ai néanmoins une amorce de solution : on arrête le soja pour l'alimentation humaine et on le remplace par de vraies protéines ; par exemple, on arrête le steak au soja et autres idées farfelues mais pécuniairement très juteuses. »

La plupart des écolos ne sont pas des agronomes.

L'élevage, responsable du réchauffement climatique ?

steph72 : « Le nombre de bovins diminue en lait comme en viande, ce qui entraîne des retournement de prairies libérant du CO2. L'avantage des bovins, c'est qu'ils utilisent des prairies qui captent autant de CO2 que les forêts, alors que les plus gros utilisateurs de soja sont les productions de volailles de et porcs. Le gouvernement n'aide pas les producteurs à cultiver des protéines (suppression des aides à la production de légumineuses, d'herbe...) et importe de la viande produite sur d'anciennes forêts suite aux accords avec le Mercosur... Notre société hypocrite oublie qu'elle a détruit des milliers d'hectares d'espaces naturels et agricoles pour l'urbanisation. Donc les leçons de morale des sociétés activistes n'ont qu'un seul but : détruire l'élevage pour le remplacer par des produits végétaux à base de soja !! »

esteban80 : « Les bovins responsables du changement climatique ? Ces gens sont prêts à dire n'importe quoi pour faire valider les dogmes de la religion "écologie" ! Commençons par arrêter immédiatement le bétonnage de milliers d'hectares de terres fertiles françaises chaque année ! Il y a des collectivités qui prônent l'écologie tous azimuts et qui parallèlement laissent les terres agricoles se faire coloniser par Amazon, Décathlon ou autres hangars XXL sans utilité réelle. Assez d'hypocrisie et foutons la paix aux éleveurs ! »

Prêts à dire n'importe quoi pour valider les dogmes de la religion "écologie".

Et de la déforestation ?

YP42 : (...) L'agriculture responsable de 80 % de la déforestation ?? J'ai des doutes. Une chose est sûre : elle nourrit 100 % de la population !! »

steph72 : « Ces gens ne parlent pas de la déforestation en Indonésie à cause de l'huile de palme ! Ils préfèrent taper sur les derniers éleveurs qui restent que sur les multinationales qui se gavent sur le dos des agriculteurs et des salariés. Que fait la FNB à perdre son temps avec des gens qui ne connaissent rien au vivant ? L'élevage français est déjà en train de disparaître car aucun jeune ne veut faire ce métier à cause de prix trop bas. On importera de la viande gavée au soja OGM pour compenser le manque de production en France. »

Monique : « (...) Les prairies n'ont jamais été reconnues par la Pac : une culture de fainéants à ce qu'il paraît !! Comment rattraper ça après tant d'années et un blocus systématique des lobbies semenciers devant chaque promesse de réforme. Du reste les cultures sont bien plus destructrices des écosystèmes et de leur biodiversité. La vraie solution réside dans le pâturage. Tant que ces énergumènes feront de la propagande pour faire croire que le tourteau de soja est un produit et non un résidu, il n'y a aucun débat possible et il faut même le refuser. Le problème du soja, comme toutes les cultures, c'est son utilisation pour produire de l'énergie soi-disant verte mais qui, en réalité, ne l'est absolument pas. (...) Tous ces régimes sans viande poussent en plus à une plus grande consommation humaine de soja. Comment faisait-on avant ? Quand le bon sens reviendra, il pourra alors peut-être y avoir l'amorce d'une solution. »

Investir pour être autonome en protéines

débutant : « Le paradoxe de l'État français : s'il veut une autonomie en protéines, il doit investir et subventionner par exemple la construction d'usines de déshydratation (luzerne, trèfle violet, etc.) en lien avec les déchets ménagers (comme à Changé près de Laval en Mayenne) et en opposition avec la méthanisation qui utilise des surfaces agricoles pour son fonctionnement. Il va falloir choisir entre sauver l'élevage et produire de l'énergie sur les exploitations agricoles, mais le choix semble déjà fait ! »

Titian : « Une usine de déshydratation, je ne suis pas sûr que ce soit le meilleur argument, entre la logistique des produits et l'énergie nécessaire au traitement. Déjà que la méthanisation a ses détracteurs et déjà que, hormis les installations à injection directe, le bilan énergétique global est quasiment nul, voire même énergivore au final... »

Corentin : « Oui, Titian. Ce qui m'inquiète dans notre démocratie, c'est que le pouvoir des "hors-sols" (je ne parle pas d'agriculture hors-sol), totalement déconnectés de la réalité, qui devient totalement démesuré par rapport à leurs capacités de réflexion et effectivement d'action. Une concentration urbaine à qui "on(*)" fait croire dans des reportages lénifiants qu'elle va pouvoir se nourrir de salades grâce à des containers aménagés, verticaux si possible, et bien sûr sans pesticides, soit juste de la bonne nourriture synthétique... (...) »

Respecter l'environnement, mais pas sous la contrainte !

Fabien 53 : « Sans éleveur de bovins, plus de prairies mais des surfaces en céréales ou oléoprotéagineux, d'où encore davantage de ZNT non cultivées mais également de superficies traitées aux produits phytosanitaires alors que les pouvoirs publics veulent réduire leur usage. On va droit dans le mur avec des idées comme ça ! (...) »

jersiaise : « Du grand n'importe quoi ! Diminuer la consommation de protéines animales locales pour manger des légumes importés bourrés d'OGM !! (...) »

Patrice Brachet : « (...) Pour conclure, je veux bien, avec plaisir, respecter l'environnement mais pas sous la contrainte en entendant des propos diffamants et déshonorants. »

Fred870 : « (...) Et si l'on continue comme ça, dans 10 ou 15 ans, la France et l'Europe seront dans l'impossibilité de nourrir leur population. Cela devient une certitude... »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article