Paroles de lecteursUn meilleur prix du lait grâce à une yaourterie clé en main : rêve ou réalité ?

| par Alice Garrez et Céline Clément | Terre-net Média

550 ¤/1 000 l de lait et un EBE annuel de 32 000 ¤ avec une yaourterie clé en main, comme le promet aux éleveurs l'initiative « Né d'une seule ferme », est-ce utopique ou au contraire réalisable ? Les lecteurs de Web-agri sont prudents sur le sujet, craignant que les producteurs ne bénéficient que partiellement de la valorisation supplémentaire de leur litre de lait.

paroles de lecteurs web agri ne d une seule fermeMassol pense que l'initiative "Né d'une seule ferme" devrait permettre « une valorisation du lait bien supérieure pour l'éleveur ». (©Terre-net Média) 

Marius : « Bravo, il faut encourager les démarches comme "Né d'une seule ferme". Depuis 1997, je transforme toute ma production laitière. (…) Se remettre en cause en permanence est une obligation en agriculture. Ceux qui ne le font pas restent rapidement sur le bord des champs. (…) En France malheureusement, on jalouse ceux qui osent. »

Jersiaise : « Encore faut-il être placé sur un axe touristique ou aux abords d'une grande ville ! »

gg22 : « Ce n'est pas une nouveauté. J'ai commencé à conseiller les circuits courts en lait il y a 30 ans. J'ai mis au point et installé ce type de yaourterie clé en main partout en France et même en Afrique. Maintenant à la retraite, j'en suis fier car pas un seul de mes clients n'a mis la clé sous la porte. Ce n'est par contre pas normal de se placer en intermédiaire entre les paysans et les GMS et de louer cet équipement aux producteurs. Il vaut mieux penser leur proposer des formations car la fabrication de yaourts ne marche jamais du premier coup, j'en ai déjà fait l'expérience. »

« Qui sera le gagnant ? »

Didier77 : « 1 l de lait = 8 yaourts x 0,40 € = 3,20 €/l. La valorisation finale est de 3 200 € les 1 000 litres, avec 550 € pour le producteur. Qui est le gagnant ? »

Retrouvez aussi le Paroles de lecteurs sur la loi EGA :
+ 11 €/1 000 l de lait ou rien, c'est pareil !

Massol : « Un yaourt non bio à 40 cts ou comment travailler plus pour des clopinettes ! La valorisation pour l'éleveur devrait être bien supérieure !! Une fois de plus, (…) on invente un système pour mettre la filière laitière par terre… »

Steph72 : « Comme il tu dis, le producteur ne récupère au final qu'une petite part de la valeur ajoutée (comme dans le circuit classique où le prix est bien plus bas). Les EGA (États généraux de l'alimentation, NDLR) l'ont bien montré, les prix ont augmenté en magasin mais pour l’agriculteur. Le problème est le rapport de force déséquilibré entre les distributeurs et les producteurs qui, en plus, ne peuvent se regrouper sous peine d'être sanctionnés par le droit de la concurrence. (...) »

« Pas le producteur sans doute... »

Daniel : « Le comble, c'est que certains éleveurs vont tomber dans le panneau. »

Gcmpr : « Un bel exemple d'intégration complète mais pas équitable des producteurs par la grande distribution. Par pitié, ne reproduisons pas les erreurs du passé ! »

Titian : « Il y a 10 ans, la FNPL donnait aux producteurs des leçons d'adaptation aux prix bas pratiqués par les coopératives laitières. C'est donc étonnant de voir ce syndicat rechercher aujourd'hui une valorisation complémentaire pour le lait. »

???? : « Après avoir défendu la politique des grandes coopératives qui ont ruiné l'élevage laitier, il invente le fil à couper le beurre pour sauver les éleveurs de la misère. Il va en plus créer des emplois. Pourquoi ne l'a-t-il pas fait il y a 20 ans ? Combien cela va-t-il lui rapporter ? »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 6 RÉACTIONS


Dupondt
Il y a 225 jours
1cts de plus par yaourt si il revenait aux producteurs cela ferait plus 80€ et augmenterait très peu prix aux consommateurs (+8cts au kg)soit 1,28 au lieu de 1,2 .ici on passe d'un prix de yaourts au kg de 1,2€ premier prix a 3,2 soit aussi 3200€ /1000kg .et il y en a seulement que 200 pour le producteur.Bon système les 11% sur seulement 3200 (8X1000X40 cts) font 352€ .Finalement ces yaourtières seront d'excellentes vaches à lait
Répondre
Céline Clément
Il y a 227 jours
Bonjour titian, toutes mes excuses, c'est rectifié. Bonne journée.
Répondre
titian
Il y a 228 jours
À la rédaction, je ne parle pas de la grande distribution dans mon commentaire originel, jusqu'au dernières nouvelles la majorité des producteurs de lait n'ont pas ceci comme clients, la moitié par contre reçoivent une aumône de pseudo coopératives...
Répondre
lolo50
Il y a 229 jours
ENCORE UN PARASITE DU MONDE AGRICOLE , RIGOLO DE PREMIÈRE .C'EST LE Même PRIX EN LAIT BIO AVEC DES TAUX !!!!!!!
Répondre
Moty
Il y a 229 jours
C'est vraiment un truc inventé par la fnsea ( du Volume ++) et de la marge - -.
La marge , on la laisse partir encore et encore à la gms.
NON, pas pour moi
Répondre
debutant
Il y a 229 jours
une valorisation a 550 euros autant passer en bio et en jersey le resultat sera meilleur !
Répondre