Dossier Retour au dossier Prix du lait

Paroles de lecteursEn cette fin 2019, les éleveurs laitiers sont aussi moroses que leur trésorerie

| par | Terre-net Média

Pour bon nombre de lecteurs de Web-agri, la fin de l'année 2019 n'est guère réjouissante. Pour preuve : ils sont nombreux à avoir commenté l'article paru, il y a quelques semaines, sur "la situation morose des trésoreries des élevages bovins". Et leurs réactions sont pour le moins pessimistes.

paroles de lecteurs web agri morosite eleveurs laitiers fin 2019 « Par rapport à l'année dernière, les charges ont encore augmenté », déplore steph72. (©Terre-net Média) 

Jonathan :  « Autour de chez nous, ce sont les fournisseurs qui servent de banques : les ETA, le livreur de fioul, les vétos, le privé du coin...  Les dettes se creusent dans ces entreprises. Il n'y a plus d'argent disponible dans les élevages et les autorisations de découvert sont au taquet. (...) »

Chris : « Et les aides Pac 2020 sont déjà entamées !! » 

steph72 : « Par rapport à l'année dernière, les charges ont encore augmenté. Insémination, contrôle laitier, comptable, installation de traite, fournitures en tout genre, pour moi, de telles hausses de tarifs ne sont pas justifiées. Tout ce petit monde doit comprendre qu'il fait crever l'élevage... »

« Tout le monde vit bien de l'élevage, sauf les éleveurs ! »

Daniel : « Moi, j'ai réussi à me sortir de cette galère avant de bouffer le patrimoine que mes parents et grands-parents ont gagné à la sueur de leur front. Malheureusement, toutes ces tiques que nous avons sur le dos ne rêvent que de nous le prendre ! Bon courage aux jeunes éleveurs récemment installés, qui ne peuvent plus faire machine arrière !! »

Lire aussi le Paroles de lecteurs, publié l'an dernier à la même période :
Qui veut encore s'installer en lait ?

steph72 : « (...) Certaines trésoreries sont mises à mal depuis 2015. (...) Beaucoup de laiteries n'ont pas compris qu'il n'y aura bientôt plus de producteurs pour les faire vivre ! (...) »

djo : « Ne dramatisons pas, tout le monde vit très bien de l'élevage en dehors des éleveurs !!! »

« Une prise de conscience, mais aucun moyen en face »

kent : « Je suis le dernier éleveur du village et j'affronte tous ces néoruraux qui sont entrés au conseil municipal. À peine arrivés, ils ne supportent déjà plus les bruits de la ferme. La goutte d'eau, en plus des difficultés de trésorerie, qui a fait déborder le vase. Je pense tout vendre avant de me retrouver au point de non-retour. Sans compter tous les vautours de notre profession qui ne font rien pour arranger les choses. Je souhaite bonne chance à tous les jeunes qui aiment ce métier et s'installent. Pour moi, c'est le plus beau qui puisse exister mais il est si dur de tenir... Au bout de 31 ans, je baisse les bras sur l'exploitation mais je vais continuer à m'investir dans toutes ces institutions qui nous pourrissent pour essayer de sauver le plus de confrères possibles... »

Voir également le Paroles de lecteurs : Être éleveur aujourd'hui, ça fait peur !

Terminé : « Ces chiffres catastrophiques se confirment tous les jours sur le site internet interencheres.com avec de nouvelles fermes à vendre, en liquidation judiciaire ou déjà liquidées, des élevages aux normes, très récents... (...) Les éleveurs sont emportés dans un gâchis social et économique dramatique. (...) Ils ont perdu tout pouvoir et vont à leur propre perte tant l'individualisme va encore s'aggraver. (...) Il y a peut-être une prise de conscience concernant les suicides, les liquidations, les non-remplacement d'exploitants mais quels sont les moyens mis en place ?? Aucun, absolument aucun... (...) Macron dit, faut pas être négatif, sauf qu'il ne voit absolument pas la réalité et détruit son propre pays. (...) »

Et sur Facebook :

post facebook tresorerie des elevages bovins toujours morose fin 2019 (©Page Facebook de Web-agri) 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 8 RÉACTIONS


Moty
Il y a 57 jours
Je suis d'accord avec qq commentaires : autonomie alimentaire, autonomie décisionnelle et la Vie est Belle même avec un petit troupeau Laitier
Répondre
Idiot
Il y a 59 jours
La productivité ne rapporte plus ! La course a l échalotes c est pour les autres ! Si demain on veut être là il faut faire fonctionner le troupeau avec une majorité de ce qui est produit sur son exploitation N en déplaise à certains moins de produits sans frais rapporte plus que faire déborder le tank avec des achats extérieurs ( concentrés) Un de mes collègues voulant augmenter ses résultats en2018 a volontairement forcé en concentré 120vl. Résultat + 60000 de concentré acheté et + 66000 de vente hausse du lait comprise et en surprime il a eut augmentation des frais véto et diminution de la fécondité Dans ses frais il a fallu donner plus de minéraux aussi. Moralité il a fait tourner le système et il s est appauvri
Répondre
Popeye
Il y a 61 jours
Je connais tout ça cette souffrance au travail et le manque de reconnaissance...changez de systeme d'alimentation en misant tout sur l'herbe et l'autonomie alimentaire!laissez tomber la productivite par vache et par ha et vous retrouverez du sens a votre metier!Virez tous les vendeurs et conseillers comme ceux du controle laitier!ne laissez plus personne vous dicter ce que vous devez faire surtout s'ils ont des cacahuetes a vendre!
Répondre
steph72
Il y a 61 jours
Combien ils sont payés et quel preuve a tu que les eleveurs vont très bien?
C'est plutot un fake,parce qu'avec un été sec ,les trésoreries comme les granges vont etre vides;
Acheter du foin et de la paille ça consomme une grosses partie du revenu et c'est pas l'eagalim avec un prix du lait inférieur à 350 e ( sauf AOC) c'est insuffisant pour couvrir les charges et bien vivre;
Ne racontez pas de salades!
Répondre
bou21
Il y a 61 jours
je peut vous dire que les prix agricole sont completement déconnectés du monde qui entoure exemple cout d'un salarié il y a 20 ans ,avec 2500 l on payaient 1 mois
aujourd'hui il faut4000 litres de lait.
une réparation, exemple d'une dessileuse pour la meme panne c'etait 3000 litre de lait,aujoutd'hui il faut 11 000 litres ,et tout est comme cela ....on fait comment?
Répondre
hghg
Il y a 61 jours
C es éléveurs doivent vivre dans un autre pays. En Rhone Alpes les élevages laitiers se portent très bien et ne sont pas près de disparaitre.

Et la fédération du lait a confirmé que cette année le prix du lait a augmenté grace à la loi egalim.

A force de raconter des histoire sur la soit disante grande détresse des eleveurs, vous allez finir par vous mettre tous le monde non agricole à dos. Les gens ne sont pas stupides.
Répondre
steph72
Il y a 62 jours
Mais vu le nombre d'heure c'est pas cher payé.
Répondre
rebelle
Il y a 62 jours
je n avais pas vu l article, je lis que le prélévement par uth est de 18000 euros ce n est toujours pas en dessous du seuil de pauvreté .....
Répondre