Paroles de lecteursDes vaches à 25 000 kg de lait dans 50 ans : un mythe ou la réalité ?

| par | Terre-net Média

Pour certains lecteurs de Web-agri, penser que les vaches produiront 25 000 kg de lait d'ici une cinquantaine d'années est complètement utopique, voire absurde. Encore une lubie des organismes agricoles alors qu'ils n'arrivent même pas à prévoir la conjoncture économique de la filière à six mois !, s'exclament plusieurs d'entre eux. D'autres, en revanche, trouvent cette projection réaliste et craignent qu'elle provoque une véritable hémorragie dans les bassins laitiers.

paroles de lecteurs elevage laitier dans cinquante ans « Pourquoi inventer des vaches qui produisent 25 000 kg de lait alors qu'on arrive pas à trouver des jeunes pour reprendre les élevages laitiers ? », se demande Taxi. (©Terre-net Média) 

Patrice Brachet : « Ce sont les projections d'un Américain qui a quelques bonnes idées mais surtout beaucoup de rêves... »

Titian : « En effet, on continue à écouter tous ces gourous et experts autoproclamés. Encore des utopies. Les producteurs laitiers devraient plutôt partager en groupe leurs expériences et aspirations pour progresser réellement. (...) »

Oups : « Ceux qui étaient à cette journée ont dû bien perdre leur temps à écouter cette personne. Déplorable !! »

Lire également, à propos des organismes agricoles, le Paroles de lecteurs
Prix d'équilibre, résilience... et si on augmentait plutôt le prix du lait ?

« Utopies », « perte de temps », « n'importe quoi ces gourous ! »

Jonathan : « Du grand n'importe quoi... »

Jett : « Et les poules auront des dents... pour mieux manger l'herbe ! Déjà que personne ne peut prédire l'avenir de la production laitière dans six mois, alors dans 50 ans ?! Je crois surtout que le réchauffement climatique sera au centre des préoccupations et des évolutions dans bien des domaines dans les prochaines décennies. Alors doubler le nombre de vaches me paraît une hypothèse peu probable. »

Jersiaise : « (...) Tous ces technocrates feraient mieux de reprendre une ferme, ils verraient mieux la portée de leurs calculs. Ce qu'il nous faut, à très court terme, c'est un prix du lait rémunérateur. »

Un article intéressant selon kmocamille...

kmocamille : « Article intéressant pour se rendre compte du fossé, ou dois-je dire du gouffre, qu'il existe entre l'agriculture sur d'autres continents et la nôtre ! Moi, je préfère rester dans mon cher pays, la France, avec mes 100 vaches et faire un travail qui respecte vraiment nos ressources et donne une perceptive d'avenir aux futures générations. Devons-nous sacrifier nos terres pour réparer les erreurs des autres ? Un grand merci à tous les agriculteurs qui se battent pour donner une autre direction à notre métier, sans faire la course à la croissance, à la possession, à la rentabilité à tout prix ! Et merci à tous les consommateurs qui soutiennent cet engagement. Vive l'agriculture de proximité, l'agriculture raisonnée et l'agriculture de conservation ! »

... La triste réalité selon Terminé

Terminé : « C'est la réalité tout simplement. La France ne produira plus de lait et sera complètement ridicule à l'échelle mondiale. En 2050, notre pays importera les trois quarts de sa nourriture. Ça, c'est bien réel : l'élevage français est en déclin. »

Jmb67 : « Et si l'avenir était de revenir à une ou deux vaches dans chaque famille, pour se nourrir, parce que la vie est devenue trop chère ? (...) » 

Cet article a aussi fait parler sur Facebook :

post facebook elevage laitier dans cinquante ans (©Page Facebook de Web-agri) 

Un p'tit coup d'agribashing...

LOD : « L'élevage aura disparu d'ici-là tant il détruit notre planète ! »

Réaliste : « (...) L'agriculture pollue dans son ensemble et nuit à la santé des êtres humains avec ses produits de m... Cet ingénieur devrait finir dans un bain de phytos, c'est le seul mérite de ses recherches ! »

... Et les lecteurs partent au quart de tour !

Chris : « Ouais, t'as raison, continue à prendre l'avion pour tes escapades, ça préserve notre écosystème !!! »

Steph72 : « Ce sont vous, les urbains, qui le saccagez ! L'élevage, lui, existe depuis des millénaires... »

PatOche : « Et naturellement, tous les produits ménagers n'y sont pour rien ? (...) Les ondes des portables, le kérosène des avions, les émissions des véhicules, les métaux lourds, ils viennent de la campagne ?! ça bizarrement, on n'en parle jamais... Toutes les activités humaines polluent, pas seulement l'agriculture !! (...) »

« C'est l'exode dans les bassins laitiers », conclut Taxi

Taxi : « (...) Pas étonnant que les jeunes se détournent de la production laitière en France et pas qu'en France d'ailleurs ! Le renouvellement des générations en élevage est une problématique européenne causée par la surproduction laitière. Malgré la vente des 380 000 t de poudre de lait, il en reste encore 300 000 t dont 100 000 t en intervention car il fallait garder secret ces autres tonnages ! Le stockage de tous ces excédents a coûté 2,3 milliards d'euros aux éleveurs européens et a conduit à subventionner à l'exportation les transformateurs à hauteur de 140 M€ !! Le goupe Lactalis a, à lui seul, empoché 21 millions ! Sans compter que les industriels ont vendu la crème et le beurre à des prix record, toujours à l'export, vers des pays riches et ont remplacé cette matière par de l'huile de palme importée qu'ils ont ajoutée à la poudre pour l'exporter vers les pays émergents, ce qui a entraîné chez eux la surproduction et la ruine des paysans ! Résultat : en France, on recherche désespérément des jeunes éleveurs dans les bassins laitiers. Les salariés ont eux aussi tournés les talons. C'est l'exode !!! Et il faudrait inventer des vaches qui produisent 25 000 kg de lait tout en protégeant les sols, les rivières, les eaux souterraines et le phytoplancton de nos océans. C'est le monde à l'envers !!! »

Retrouvez le Paroles de lecteurs : Qui veut encore s'installer en lait ?

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article