[Paroles de lecteurs] Code de la routeQui le respectent le plus, les agriculteurs ou les autres usagers ?

| par | Terre-net Média

À cette question, les exploitants agricoles répondent que ce sont eux et les automobilistes aussi ! Alors quand les routiers se mêlent de la conversation... Comme le dit très justement Patrice Brachet, il y a des abus chez les uns comme chez les autres, l'important étant de ne pas mettre en danger la vie d'autrui et de « rester tolérant ». Il y en a marre de l'agribashing à toutes les sauces ! D'autant que ses principaux promoteurs sont bien contents de trouver des agris pour les sortir du fossé, d'un talus embourbé ou d'une route enneigée.

paroles de lecteurs reglementation routiere surcharge remorque Le plus souvent, « c'est aux agris de se ranger au péril de leur vie sur les bords de talus ! », s'exclament plusieurs lecteurs. (©Terre-net Média) 

Pascalde1962 : « Ce n’est pas un mal, les amendes pour remorques surchargées ! Les agriculteurs se croient les maîtres de la route, surtout au moment des moissons, et roulent le plus souvent sans éclairage. Ils ignorent trop souvent le code de la route !! »

Djo : « Je suis d'accord, il faut mettre un peu d'ordre à ce sujet. Les agris pensent que la route leur appartient. La plupart n'ont même pas de permis poids lourds et beaucoup d'adolescents conduisent sans connaître le code de la route. Ce n'est pas normal de mettre des engins aussi gros entre les mains de ces jeunes. Alors qu'un particulier, ayant une remorque pesant plus de 750 kg, doit avoir le permis E. Beaucoup de choses sont à revoir... (...) »

« les agriculteurs pensent que la route leur appartient »

12345b : « Je possède le permis poids lourds et suit les formations continues obligatoires pour toute livraison. Le plus problématique, et personne n'en parle, ce sont les rues en centre-ville et les dessertes locales interdites aux camions. (...) Il faut en faire des détours ! Les engins agricoles, eux, ne sont même pas obligés de passer aux mines ! Et on ne compte pas les remorques non bâchées et les petits chauffeurs qui, à 92 %, n'ont pas le permis et ne connaissent absolument rien au code de la route des poids lourds. (...) Je suis fils d'exploitant agricole, je suis mécanicien poids lourds et j'en conduits fréquemment. Il est plus que temps de serrer la vis aux agriculteurs et conducteurs de camions en termes de sécurité. Il y a eu assez de dégâts et d'accidents ! (...) »

« Quoi qu'on fasse, on est critiqué de partout... »

steph72 : « Donc si je suis Djo, il faut interdire à un exploitant agricole, qui n'a pas le permis poids lourds, d'avoir un tracteur ! C'est vrai, il y a trop d'agriculteurs, il faut les éliminer ! De toute façon, quoi qu'on fasse, on est critiqué de partout. Au passage, les routiers, qui ont le permis E, ne sont pas les derniers à doubler sur une ligne continue... »

Pete : « Y a pas besoin du permis poids lourds pour conduire des engins agricoles. Et pour les ados, s'ils sont fils d'agriculteurs et qu'ils ont plus de 16 ans, ils peuvent conduire mais sans machines attelées. Ce n'est pas inconscient, c'est comme un jeune du même âge qui conduit une voiture, c'est juste plus gros et ça roule moins vite. »

Patrice Brachet : « Certains d'entre nous sont des fois un peu... je vous l'accorde mais en contrepartie on sait reculer pour garer un ensemble à 10 roues ou pour vous laisser passer sans un merci. Par contre, une majorité d'entre vous n'est pas capable de faire une marche arrière avec une voiture sans attelage et c'est à nous de nous ranger au péril de notre vie sur les bords de talus. Dans la vie, soyons tolérants, n'oublions jamais de dire merci et évitons les queues de poisson aux ensembles agricoles même si on en suit un à 40 km/h depuis un kilomètre alors que la vitesse est limitée à 50. »

Jus de pomme : « (...) S'il faut tout un tas de permis pour rouler à 40 km, je vais prendre l'autoroute en Massey Ferguson ! »

« Aux donneurs de leçons de se regarder dans une glace ! »

Patrice Brachet : « Notre exploitation est sur deux sites distants de 40 km, donc nous sommes souvent sur une départementale qui dessert entre autres une carrière importante. Sur le trajet, on prie le bon dieu : les routiers qui transportent les graviers ne respectent rien, se doublent entre eux, se rabattent brusquement car il y a un véhicule en face. J'ai d'ailleurs une anecdote : un jour, un inconscient m'a frôlé la roue avant et les trois dernières sangles de la remorque se sont décrochées après la roue avant !!! Il faut d'abord que les donneurs de leçons se regardent dans une glace. Après, on se comprendra sûrement mieux ! Moralité : il y a des braves gens partout et des c... partout également. »

steph72 : « Certains sont bien contents de trouver un tracteur pour les tirer du fossé…En tant que conducteur de tracteur pendant l'ensilage, on voit de tout : il y en a qui dépassent sur les lignes continues et d'autres qui, malgré notre clignotant, nous doublent quand même ! »

« Ils sont bien contents qu'un tracteur les tire du fossé !! »

Christophe : « (...) Laissez-nous tranquille avec nos tracteurs et nos remorques ! On s'embête déjà assez à essayer de gagner de quoi vivre !! »

Retrouvez un autre Paroles de lecteurs sur un sujet voisin : Nettoyage des routes : les lecteurs s'embourbent ! 

The germs : « Les commentaires anti-agriculteurs me font bien rire ! La plupart du temps, ceux qui nous insultent ne respectent même pas le code de la route !! Je rappelle que, normalement, le véhicule le plus léger doit laisser passer le plus lourd. Mais dès qu'il s'agit d'un tracteur, c'est plus souvent aux agris de mordre sur le bas-côté... Par ailleurs, je n'ai pas les statistiques, mais je suis certain que lorsqu'un tracteur est mis en cause dans un accident, dans la majorité des cas, ce n'est pas l'agriculteur qui est en tord, mais les autres usagers. Les gens conduisent comme des malades et doublent n'importe comment ! Il suffit de faire quelques mètres en tracteur sur une route pour s'en convaincre ! »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article