ÉvénementNovembre, le mois de l'installation en agriculture durable en Bretagne

| par | Terre-net Média

Ce lundi 5 novembre, c'est le top départ du mois de l'installation en agriculture durable en Bretagne. À travers une trentaine d'événements au total sur les quatre départements, le collectif installation Inpact Bretagne veut montrer que les exploitations à taille humaine sont plus faciles à transmettre et à reprendre, avec des projets tout aussi viables, que les grosses structures.

mois de l installation en agriculture durable Au programme du mois de l'installation en agriculture durable : des visites de fermes, des témoignages de cédants, de paysans récemment installés et de futurs agriculteurs, des conférences-débats, des marchés de producteurs, des moments festifs. (©Inpact Bretagne) 

« Des fermes ou des firmes », l'un de ces modèles d'exploitation agricole est-il plus simple à céder à un jeune ? Le collectif installation Inpact Bretagne(1) estime en effet que les structures à taille humaine sont au moins aussi viables, voire plus, que celles qui se sont beaucoup agrandies. Installation progressive en société, partage de foncier, financement et engagement citoyen, circuits courts, activité de transformation ou d'accueil, autonomie alimentaire, énergétique et décisionnelle... sont autant de pistes possibles pour construire un projet pérenne, pleinement ancré dans une logique d'agriculture durable

C'est ce qu'Inpact Bretagne entend promouvoir via le mois de l'installation en agriculture durable. Pour la 2e édition de cette manifestation, le collectif organise 30 rendez-vous sur l'ensemble des quatre départements bretons, aussi bien en semaine que le week-end, en journée qu'en soirée : des visites de fermes, des témoignages de cédants, de paysans récemment installés et de futurs agriculteurs, des conférences-débats, des marchés de producteurs, des moments festifs, etc. Parmi les temps forts, citons également les tables rondes sur l'installation en production laitière (en collectif, progressivement, sur de petits ateliers, en circuits courts, en diversification) et l'implication des citoyens dans la transmission des exploitations agricoles.

Installer sur des fermes pérennes, c'est possible 

« De nombreux porteurs de projets frappent à la porte de nos associations, explique l'organisation dans un communiqué. Beaucoup sont à la recherche de repères et d'accompagnants pour les guider. D'autres systèmes agricoles sont à inventer pour répondre à leurs demandes et inverser la tendance actuelle d'une installation pour trois départs à la retraite. Depuis plus de 10 ans, nous les aidons à trouver des terres, à échanger avec d'autres agriculteurs, à se créer un réseau, à s'intégrer dans leur territoire en leur proposant des conseils, des formations, des portes ouvertes, des dispositifs d'accès au foncier participatifs et de parrainage... »

Débutant ce lundi 5 novembre, le mois de l'installation en agriculture durable en Bretagne s'inscrit parfaitement dans cette démarche. L'événement sera présenté en détail mercredi 7 novembre à la ferme du Buis Sonnant dans les Côtes-d'Armor. Une exploitation « typiquement bretonne qui aurait pu être vouée, comme bien d'autres, à l'agrandissement des structures voisines : élevage laitier contraignant, petite surface, bâtiments anciens ». « Mais c'était sans compter sur la motivation de trois jeunes désireux de se lancer dans l'agriculture et de 122 citoyens », insiste Inpact Bretagne. 

Découvrez une autre initiative pour favoriser l'installation/transmissionParticipez au rallye des fermes à reprendre en Indre-et-Loire

« À travers le mois de l'installation en agriculture durable, nous voulons mettre en avant différentes manières d'agir, à toutes les échelles, pour installer des hommes et des femmes sur des fermes pérennes », conclut le collectif d'associations. Il s'agit de montrer que les agriculteurs sont « des acteurs économiques, sociaux et culturels de leur territoire, qui maintiennent des campagnes vivantes ». « L'évolution de l'agriculture bretonne vers des exploitations immenses sur lesquelles il est de plus en plus difficile de vivre n'est pas une fatalité. Accompagner une reconversion réussie vers le métier d'exploitant, développer des productions rémunératrices et créatrices d'emploi, c'est possible. »

(1) Le collectif installation Inpact Bretagne regroupe huit associations : Accueil paysan 35, Agriculture durable 22, Cedapa, Civam du Finistère, Civam 35 installation transmission, FRCivam Bretagne, La marmite, Terre de Liens Bretagne.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


Willy
Il y a 6 jours
en tant qui,ingénieur agro-alimentaire, cette plateforme informations sur l,agriculture européenne en particulier est la bienvenue et nous aide à mieux faire nos recherches sur l,agriculture d,autres régions du monde, surtout celle du continent Africain.
Répondre