Elections Msa 2010Collège des exploitants: 44,7% de votants et 6.551 délégués Fnsea/JA élus

| par Frédéric Hénin | Terre-net média

Le taux de participation aux élections des délégués Msa, tous collèges confondus, est en recul de 10 points environ par rapport aux élections de 2005. 6.551 délégués exploitants élus sur un total de 13.134 sont issus des rangs de la Fnsea/JA. Pour le collège des salariés, la Cfdt conforte sa première place avec 34 % des voix.


De gauche à droite: J.F. Belliard, premier vice président
de la Ccmsa, Gérard Pelhate, président et François Gin, directeur
(© Terre-net Média)
« Moins de participation à ces nouvelles élections, mais les résultats obtenus ne montrent en rien une certaine désaffection des trois collèges pour la Msa et son régime de protection spécifique », a déclaré Gérard Pelhate, président de la Ccmsa, en commentant les résultats du scrutin de ce début du mois de janvier destiné à renouveler les 26.000 délégués. Il est vrai que le taux de participation reste près de deux fois supérieur à celui des élections des prudhommes.

44,7 % des exploitants agricoles (1er collège) ont participé au vote (1.445 millions d’inscrits). Sur les 13.134 postes de délégués à pourvoir pour ce premier collège, 6.551 sont occupés par des élus étiquetés Fnsea/JA. Près de 5.700 postes sont occupés par des délégués qui se sont présentés à titre individuel ou soutenus par des organisations agricoles (Chambres d’agriculture, Groupama par exemple). Pour le troisième collège « employeurs », mêmes causes, mêmes effets : le taux de participation est de 44,6 %.

Collège des salariés

Sur les 1,23 millions d’inscrits, 28,8 % de salariés ont participé aux élections de la Msa pour renouveler les délégués du second collège.
Pas de changement notable en termes de représentativité. La Cfdt arrive en tête avec 34 % des votes suivie par la Cgt (21,6 %). En troisième position, la Cgc (19,96 %). Le syndicat FO remporte 10,91 % des voix, la Cftc, 3,58 % et l’Unsa, 0,80 %.
Les résultats du scrutin des premier et troisième collèges ne constituent pas un test de représentativité. « La Coordination rurale porte peu d’intérêt à ces élections excepté dans quelques départements et la Confédération paysanne ne mobilise pas particulièrement ses troupes hormis en Loire Atlantique. Bien que ce syndicat soit très mobilisé pour tout ce qui ressort du social ». Parfois, certains agriculteurs CP se sont présentés sans étiquette. En Ille et Vilaine, le suppléant de Gérard Pelhate est membre du syndicat de Bagnolet.

 Plusieurs facteurs expliquent la moindre mobilisation aux élections Msa de 2010. L’absence de nouvelles mesures porteuses comme par le passé : les retraites complémentaires obligatoires ou la protection contre les accidents. Par ailleurs, la revalorisation des pensions de retraites engagée par le gouvernement Fillon a fortement déçu.

A lire aussi :

- Mutualité sociale agricole - Polémique autour de l'élection des dirigeants

- Tous les résultats par région en cliquant ici

Mais c’est probablement la crise qui affecte tous les collèges d’électeurs qui a freiné ces derniers à participer au vote. Les licenciements et les montants des appels de cotisations Msa assises sur 2006-2007-2008 (de bonnes années en matière de revenu comparées à 2009) ont détourné les électeurs du scrutin, davantage préoccupés par des sujets plus pressants. L’urgence est d’abord, pour les éleveurs laitiers, trouver des solutions pour payer le dernier appel de cotisations Msa au titre de 2009 alors que leur revenu a fondu comme neige au soleil !

« La Fnsea et JA se réjouissent de l'importance de la mobilisation des agriculteurs pour ce scrutin. Après le pic de participation de 2005, ces résultats, qui s'inscrivent dans la tendance des élections à la MSA, démontrent l'attachement des agriculteurs à leur régime spécifique de protection sociale. »

« En cette période de graves crises agricoles, l’unité est restée le maître mot. Les électeurs reconnaissent une nouvelle fois par ce vote l’implantation et l’implication des réseaux locaux et départementaux de la FNSEA et JA sur tout le territoire, au plus près des agriculteurs.»

Une élection du président de la Ccmsa en trois étapes

1 - Election du conseil d’administration des caisses Msa suivie de celle des représentants du bureau
2 - Election des délégués de l’assemblée générale de la Caisse centrale de la Msa => élection du conseil d’administration
3 - Le 20 mai 2010, élection par le conseil d’administration de la Ccmsa du bureau et du président

Gérard Pelhate a annoncé qu’il se représentera au poste de président. Eleveur laitier en Ille et Vilaine, il restera encore en activité au moins cinq ans.

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article