ConcoursMiss France 2018 est mécano agricole et mister France est agriculteur !

| par | Terre-net Média

Oui vous avez bien lu, Miss France 2018 travaille dans le machinisme agricole. Et Mister France est agriculteur. La preuve avec ce palmarès complet de miss et mister agri 2018, dont les lauréats ont été dévoilés en même temps que les Miss France...

Le palmarès a été dévoilé en même temps que l'élection officielle de Miss France 2018. Comme un clin d'oeil. Pour la 5e année, « Miss & mister agri est un concours sur Facebook purement amical. Il est destiné à mettre en valeur l'agriculture de notre beau pays ainsi que les femmes et les hommes qui y participent » résument Émilie Marin, viticultrice et miss agri 2015, et Alexia Courtejoie, salariée agricole sur la ferme familiale et miss agri 2014. 

« Ce concours sert de vitrine à l'agriculture française, poursuit Émilie, on y découvre les différentes facettes de l'agriculture dans toute sa diversité. » Et de citer les « portraits des candidats de 10 a 99 ans, avec les différents métiers (viticulteurs, éleveurs, céréaliers, inséminateurs, maraîchers, salariés agricoles, futurs agriculteurs, etc.) : c'est une large palette qui est représentée sur cette page Facebook Miss et mister agri. »

Il s'agit aussi de rompre avec les clichés encore trop répandus à propos des agricultrices, des agriculteurs et de tous ceux qui travaillent dans le monde agricole. Cette animation fait partie des nombreuses initiatives d'agriculteurs pour aider à ce que le grand public ait un nouveau regard sur le monde agricole, plus proche de la réalité agricole au quotidien. Par exemple pour montrer la féminité des agricultrices, tient à rappeler Alexia. Ou pour changer l'image des agriculteurs. « J'ai beaucoup d'amis hors du monde agricole, ils ont souvent l'image de l'agriculteur que l'on reconnaît dans la rue » expliquait l'éleveuse Caroline Joguet l'an dernier lors de son élection miss agri 2017. « Par exemple ils imaginent l'agricultrice avec son fichu sur la tête et son tablier. C'est une image que j'essaye de casser. » 

À l'heure ou l'agriculture est critiquée

« Mettre ce métier en avant est aujourd'hui une nécessité afin de montrer au grand public toute cette passion qui nous anime » insiste Émilie. « À l'heure ou l'agriculture est critiquée, il est important de montrer l'amour du métier, de valoriser l'agriculture avec tous. » Et justement, « tous les candidats prouvent avec passion que les agricultrices et les agriculteurs sont fiers de leur métier » constatent les organisatrices avec satisfaction. 

« L'élection a commencé en 2013 avec la page Facebook VIP (very important paysans) » raconte Émilie. Depuis, ce concours à été repris par les miss elles-mêmes, après avoir été organisé par deux personnes différentes durant deux ans... Pour en savoir plus, lire les explications et l'histoire de ce concours : "Sur Facebook : c’est parti pour l’édition 2017 de miss agri et mister agri !

Concrètement, chaque candidat(e) poste sa photo avec un texte expliquant pour quelles raisons il(elle) veut être élu(e). Les participant(e)s sont répartis en cinq catégories : miss agri et mister agri pour les majeurs, miss et mister agri junior pour les jeunes de 10 à 18 ans et couples d'agris. Pour participer il faut être agriculteur(trice), étudiant(e) agricole, fils ou fille d'exploitants ou salarié(e) agricole en France.

Les photos les plus likées sont sélectionnées pour la finale : un jury départage les finalistes pour choisir les gagnants de chaque catégorie.

Voici le palmarès complet de cette édition 2018 de Miss et mister agri

Mathilde, Miss agri 2018, est mécano agricole

94 femmes étaient candidates pour la catégorie miss agri. Parmi les 20 finalistes élues par le public sur Facebook, les lauréates choisis par le jury sont : 

1/ Mathilde Gouttenoire, de Rhône-Alpes, élue Miss agri 2018 

Mathilde, miss agri 2018Mathilde, miss agri 2018 : « nous les femmes, nous avons aussi notre place dans le monde agricole ! » (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Nous les femmes, nous avons aussi notre place dans le monde agricole !

Voici le texte écrit par Mathilde pour sa candidature : 

« Je m'appelle Mathilde, j'ai 19 ans. Je suis originaire de la région Rhône-Alpes plus précisément du Rhône dans le Beaujolais vert.

Je suis actuellement en BTS TSMA (technique et service des matériels agricoles) en apprentissage chez un constructeur.
J'ai effectué un Bac Pro en maintenance des matériels agricoles, en tant que technicienne agricole, intervenant principalement sur le matériels de récolte à l'atelier et en dépannage.

Mon père à une exploitation agricole de vache allaitante ainsi qu'une entreprise de travaux agricole. Depuis toute petite je baigne dans ce monde agricole auquel je tiens tant ! 

J'ai participé à des nombreux concours professionnels, je suis également meilleure apprentie de France en mécanique agricole. 

Je participe à ce concours pour montrer que nous les femmes, nous avons aussi notre place dans le monde agricole ! »

Deux articles à propos de Mathilde : 
• Saga Talents de l'apprentissage - Mathilde Gouttenoire (Mondial des métiers, 16/01/2017)
• Mathilde : « Il faut avoir un peu de répondant » (Le Progrès éducation, 04/02/2017)

Montrer l’importance des femmes dans le monde de l’agriculture

2/ Florine Carpentier (Nord, Hauts-de-France), 1ère dauphine

Florine, première dauphine de miss agri 2018Salariée agricole sur l’exploitation familiale, Florine veut « montrer l’importance des femmes dans le monde de l’agriculture » (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Fille d'agriculteur âgée de 24 ans, Florine est salariée agricole sur l’exploitation familiale. Elle est également membre du bureau Jeunes agriculteurs dans le pays Pévelois. Pour elle, participer au concours miss agri 2018 permet de « montrer l’importance des femmes dans le monde de l’agriculture ».

3/ Océane (Bretagne), 2e dauphine

Océane, deuxième dauphine de miss agri 2018Après son Bac pro, Océane souhaite reprendre l'exploitation familiale. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Âgée de 18 ans, Océane est en dernière année de bac pro CGEA. Passionnée par le métier d'agricultrice, elle a pour but de « reprendre l'exploitation familiale ». 

4/ Cécile Garot (Mayenne, Pays de la Loire), 3e dauphine

Cécile, troisième dauphine de miss agri 2018Installée depuis presque neuf ans, Cécile est aujourd'hui céréalière après avoir été éleveuse. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

À 30 ans, Cécile est installée depuis presque neuf ans. « J'ai d'abord commencé en tant qu'éleveuse de vaches laitières normandes » explique la jeune femme. « Apres le décès de mon conjoint j'ai du trouver une solution pour pérenniser mon exploitation. Je me suis convertie en "céréalière". »

L'agriculture ? Elle à ça dans le sang, « et malgré toutes les épreuves que nous traversons nous ne pouvons abandonner cette passion ! » En participant à ce concours, elle se dit « fière de représenter le monde agricole d'aujourd'hui, où les femmes ont entièrement leur place ! »

Émilien, Mister agri 2018 est ouvrier agricole en cours d'installation

75 hommes étaient candidats pour la catégorie mister agri. Parmi les 20 finalistes élus par le public sur Facebook, les lauréats choisis par le jury sont : 

1/ Émilien Sillon (Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine), Mister agri 2018

Émilien, mister agri 2018En cours d’installation, Émilien est actuellement ouvrier agricole. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Voici le texte écrit par Émilien pour sa candidature : 

« Je m’appelle Émilien et j’ai 25 ans ! Je suis originaire des Deux Sèvres (Nouvelle Aquitaine).

Je suis en cours d’installation, mais actuellement je suis ouvrier dans une ferme de type polyculture élevage !

"Faites de votre travail une passion et vous n’aurez jamais à travailler." »

2/ Baptiste Soulat (Haute-Vienne, Nouvelle-Aquitaine), 1er dauphin. 

Baptiste, premier dauphin de mister agri 2018Après ses études, Baptiste veut s'installer en élevage de bovins et ovins viande. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Âgé de 20 ans, Baptiste est étudiant en certificat de spécialisation (CS) ovins au CFPPA de Bellac. « Futur installé en bovin et ovin viande » précise-t-il. Il participe à ce concours pour la deuxième fois consécutive « car c'est un concours qui met en valeur tous les jeunes passionnés comme moi, par le monde agricole ». 

3/ Jérôme Bicand (Savoie, Rhône-Alpes), 2e dauphin. 

Jérôme, deuxième dauphin de mister agri 2018Jérôme est installé en bovins lait avec un système extensif basé sur l'herbe. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

À 31 ans, Jérôme est installé en bovins lait avec un système extensif basé sur l'herbe. Passionné depuis son plus jeune âge par la nature, les animaux et tout particulièrement par les vaches de la race d'Hérens, il est candidat « pour défendre l'élevage plein air, les produits de qualité, les races locales ect... En France on a la chance d'avoir un terroir et des produits d'exceptions, c'est à nous de le conserver... »

4/ Mickaël Guérineau (Vendée, Pays-de-la-Loire), 3e dauphin. 

Mickaël, troisième dauphin de mister agri 2018En plus de son métier de paysagiste et de son projet d'installation comme éleveur, Mickaël peut aussi vivre sa passion pour les pompiers. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

À 27 ans, Mickaël est paysagiste et explique être « en cours de préparation à l'installation pour une reprise en bovin viande ». Il souhaite « se battre pour redonner une bonne image de notre super métier ».

Mélissa et Thibault, couple agri 2018, sont éleveurs de vaches Hérens

17 duos étaient candidats pour la catégorie "couples agri". Parmi les 8 finalistes élus par le public sur Facebook, les lauréats choisis par le jury sont : 

1/ Mélissa et Thibault, couple agri 2018

Mélissa et Thibault, couple agri 2018Mélissa et Thibault élèvent des vaches Herens. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Voici le texte que Mélissa et Thibault ont écrit pour leur candidature : 

« Nous sommes Mélissa et Thibault nous avons 21 et 24 ans. Passionnés de vaches Herens, nous avons le plaisir de travailler chaque jour auprès d'elles. Thibault m'a transmis sa passion il y a déjà deux ans, nous partageons à présent notre bonheur et nos fous rire sur notre exploitation située en Chartreuse où nous valorisons les produits de nos Reines en direct. »

2/ Coralie et Clément (Villiersfaux, Loir et Cher, Centre), 1ers dauphins

Coralie et Clément, premiers dauphins du couple agri 2018Coralie et Clément sont éleveurs de caprins. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

« En couple depuis quatre ans, nous partageons cette passion ensemble » expliquent ces deux jeunes de 20 ans, éleveurs de caprins. Ils tiennent aussi une chaîne YouTube et une page Facebook.

3/ Marine et Bruno (Savoie, Rhône-Alpes), 2es dauphins

Marine et Bruno, deuxièmes dauphins du couple agri 2018Bruno (en cours d'installation) et Marine ont plein de projets pour la ferme. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Marine (26 ans) est fromagère et Bruno (22 ans), en cours d'installation, est salarié dans l'exploitation laitière familiale en zone Beaufort. Leur projet : « un nouveau bâtiment, développer la production à la ferme et créer un magasin pour la vente directe. »

4/ Audrey et Valentin (Noves, Bouches-du-Rhône), 3es dauphins

Audrey et Valentin, deuxièmes dauphins du couple agri 2018Audrey et Valentin se lancent dans les chevaux et le maraîchage. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Âgés de 18 et 23 ans, tous deux diplômés d’un bac pro CGEA et BEPA, Audrey et Valentin sont passionnés par les chevaux et le maraîchage. « Nous tentons notre chance ! » s'exclament-ils : « Valentin est installé à son compte comme exploitant agricole production maraîchère avec salades, oignons, navets, pommes de terre, etc. »
Sur la photo Hurricane Des Anges poulain Camargue né à la maison ! 

Mathilde, Miss agri junior 2018, est étudiante en lycée agricole

40 jeunes filles de 10 à 18 ans étaient candidates pour la catégorie miss agri junior. Parmi les 10 finalistes élues par le public sur Facebook, les lauréates choisis par le jury sont : 

1/ Mathilde Poete (Doubs, Franche-Comté), Miss agri junior 2018

Mathilde, miss agri junior 2018Fille d'agriculteurs, Mathilde est actuellement en bac pro CGEA. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Franc-comtoise de 17 ans, Mathilde est étudiante dans un lycée agricole : « Je fais actuellement un bac pro CGEA, je suis fille d’agriculteurs je vis donc dans ce milieu depuis l’enfance ». En posant sa candidature, elle a partagé cette citation : "Un animal ne nous trahit jamais. Si il t'aime c'est pour de vrai."

2/ Pauline (Saône-et-Loire), 1ère dauphine.

Pauline, première dauphine de miss agri junior 2018Après son Bac pro, Pauline voudrait devenir inséminatrice avant de reprendre l’exploitation familiale. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Âgée de 17 ans, Pauline est actuellement dans un lycée agricole pour obtenir un bac pro CGEA (conduite et gestion d’une exploitation agricole). Passionnée par les animaux et le monde agricole, elle voudrait « devenir inséminatrice et ensuite reprendre l’exploitation familiale ».

3/ Emmanuelle (Orne, Normandie), 2e dauphine.

Emmanuelle, deuxième dauphine de miss agri junior 2018Emmanuelle est actuellement en terminale CGEA (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Âgée de 17 ans, Emmanuelle est actuellement en terminale CGEA au lycée agricole de Vire. « Pour moi ce métier est bien plus qu'une passion » explique cette jeune fille issue du milieu agricole.

4/ Lydia (Pyrénées-Atlantiques), 3e dauphine.

Lydia, troisième dauphine de miss agri junior 2018Lydia aimerait s'installer en vaches allaitantes et chèvres. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Âgée de 16 ans, Lydia est en dernière année de Bac STAV "production agricole". Issue d'une famille d'agriculteurs (« où nous élevons des canards » précise-t-elle), elle est passionnée par le monde agricole depuis toujours. Son projet : « Je souhaiterais m'installer en vaches allaitantes et chèvres dans quelques années... »

Corentin, Mister agri junior 2018, souhaite reprendre la ferme familiale

34 jeunes garçons de 10 à 18 ans étaient candidats pour la catégorie mister agri junior. Parmi les 10 finalistes élus par le public sur Facebook, les lauréats choisis par le jury sont : 

1/ Corentin (Côte d'Or, Bourgogne), Mister agri junior 2018

Corentin, mister agri junior 2018Corentin aimerait reprendre la ferme familiale. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Voici le texte écrit par Corentin pour sa candidature : 

« J'ai 16 ans et je suis de Côte d'Or. Je suis apprenti en deuxième année de bac professionnel et j'ai pour but de reprendre la ferme familiale. Je suis passionné de machinisme agricole. »

2/ Clément (Gers, Midi-Pyrénées), 1er dauphin. 

Clément, premier dauphin de mister agri junior 2018Clément rêve de reprendre la ferme de son oncle. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Âgé de 16 ans, Clément est en Capa MA (métier de l'agriculture). Ce qu'il aimerait : « reprendre la ferme de mon oncle ».

3/ Julien (Haute-Savoie, Rhône-Alpes), 2e dauphin. 

Julien, deuxième dauphin de mister agri junior 2018Après son Bac pro, Julien aimerait travailler dans l'agriculture. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Âgé de 16 ans, Julien est en bac pro CGEA à la MFR. Passionné par l'agriculture depuis tout petit : « J'espère en faire mon métier plus tard. »

4/ Alexis (Haute-Savoie, Rhône-Alpes), 3e dauphin. 

Alexis, troisième dauphin de mister agri junior 2018Alexis souhaite pouvoir s'installer éleveur un jour. (©Concours Miss et mister agri 2018) 

Âgé de 15 ans, Alexis est actuellement en seconde "production animale". Passionné par l'agriculture depuis tout petit, il a pour projet de « pouvoir s'installer un jour ». 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 4 RÉACTIONS


lebonmayennais
Il y a 795 jours
est ce que tout ce petit monde met souvent ses mains dans le cambouis et dans la merde ???
Ce message a été signalé 6 fois
Répondre
jer'siaise
Il y a 800 jours
très beau palmarès, l'agriculture a aussi de belles miss et miter
Répondre
REGMUST
Il y a 801 jours
Qui dit le contraire Miss Mathilde ?
Bienvenue dans le domaine agricole....et un gain soyez sure.
Répondre
masson-rol@orange.fr
Il y a 801 jours
genial les miss et les mister agricole
Répondre