Prix de la viandeLidl France veut répercuter la hausse d'un coup et interpelle les industriels

| Afp

Paris, 19 juin 2015 (AFP) - Lidl France a interpellé vendredi les industriels de la filière bovine, assurant que ceux-ci n'ont à ce jour rien fait pour répercuter les revalorisations tarifaires décidées mercredi, alors que l'enseigne souhaiterait reverser ces hausses en une seule fois auprès des éleveurs.

Industriels et distributeurs s'étaient engagés à la suite d'une réunion au ministère de l'Agriculture à revaloriser de 5 centimes par semaine sur une durée de 12 semaines les tarifs payés aux éleveurs bovins, afin de couvrir leur coût de revient et de soutenir la filière. Cet engagement devait être mis en place à partir du jeudi 18 juin.

« Lidl France veut soutenir les éleveurs et s'est engagé à revaloriser ses prix. Il est même prêt à pratiquer la revalorisation en une seule fois, soit proposer directement une revalorisation de 60 centimes d'euros, dès ce lundi », a déclaré à l'Afp Michel Biero, gérant des achats chez Lidl France. Or, « aujourd'hui, l'enseigne fait face à une situation complètement inattendue car les industriels de la viande n'ont toujours pas fait d'offre tarifaire en ce sens », explique Lidl dans un communiqué. « Notre souci est que pour effectuer les revalorisations, nous devons obligatoirement passer par l'intermédiaire des industriels, car nous ne proposons à Lidl que de la viande pré-conditionnée. Nous n'avons pas d'abattoir, ni de lien direct avec les éleveurs », a expliqué Michel Biero. « Nous avons appelé les industriels hier puis aujourd'hui, en gros ils nous disent que la décision est floue, qu'ils ne la comprennent pas, et ne nous ont à ce jour fait aucune proposition tarifaire de revalorisation », a-t-il ajouté.

Lidl France demande donc « aux industriels de faire le nécessaire pour que les éleveurs puissent bénéficier de cette revalorisation tarifaire immédiatement et dans son intégralité », indique le communiqué.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article