SolidaritéLes Restos du C½ur appellent les éleveurs à faire don de leur lait

| par | Terre-net Média

Les éleveurs qui souhaitent faire un don de lait à une association pour bénéficier de la déduction fiscale de 60 % en 2016, doivent agir avant le 15 février rappellent Les Restos du C½ur.

PRoduits laitiersGrâce aux dons de lait des éleveurs, les associations comme les Restos du Cœur recevront des produits laitiers locaux (fromage, lait, beurre,…). (©Terre-net Média)

Depuis décembre 2013, les producteurs de lait peuvent, par l’intermédiaire de leur laiterie, faire don d’une partie de leur lait à l’une des 12 associations habilitées. Ce don est assorti d’une déduction fiscale à hauteur de 60 % de la valeur du don (dans la limite de 5 pour mille du chiffre d’affaire hors taxes de l’exploitation agricole).

Les Restos du Cœur rappellent que cette défiscalisation est reconduite à l’identique pour 2016. Pour en bénéficier, les éleveurs doivent d’abord se renseigner auprès de leur laiterie pour savoir si elle est partenaire d’une association, puis ensuite doivent lui transmettre leur déclaration de don, en litres, avant le 15 février 2016.

Leur don sera déduit du bordereau de paiement du lait du mois de mars 2016. L’association leur envoie ensuite un justificatif de don avant le 31 mars 2017 pour permettre la défiscalisation de 60 % de la valeur du don.

Les Restos du Cœur rappellent que, grâce aux dons de lait des producteurs, ils ont pu distribuer 7 millions de litres supplémentaires en 2015. 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 3 RÉACTIONS


Manue74
Il y a 1186 jours
Jusqu a ce qu on finisse par faire appel a eux pour nous nourrir .
Répondre
vik
Il y a 1191 jours
Moi je donne en cotisation (obligation) chomage impot ect..Pourquoi je trouve pers meme sans diplôme enlevé les bouses de mes vl avec moi il faudrais partagé maintenant les taches au nivau travail egale argent
Répondre
DENIS SCEA MONTBELIS
Il y a 1193 jours
NOUS LE DONNONS DEJA AUX INDUSTRIELS LAITIERS !
Répondre