Les miss agri au salonMontrer une autre image du monde agricole

| par | Terre-net Média

Jeunes, passionnées d'agriculture et féminines, elles sont là pour montrer une image positive et attractive du monde agricole. Trois miss agri, accompagnées par mister agri, sont en visite au Salon de l'agriculture à Paris. Elles n'économisent pas leurs efforts pour répondre aux sollicitations des médias, visiteurs et exposants.

Les miss agri et mister agri avec la vache Haute au salon de l'agriculture 2018 à ParisLes miss agri et mister agri avec la vache Haute au Salon de l'agriculture 2018 à Paris. De gauche à droite : Alexia Courtejoie (miss agri 2014 et co-organisatrice du concours), Mathilde Gouttenoire (miss agri 2018), Émilien Sillon (mister agri 2018) et Mathilde Poete (miss agri junior 2018) ©Terre-net Média 

« On peut faire une photo ? » leur lancent deux citadins croisés dans les allées du salon. « Oui bien sûr ! » Très sollicitées, les miss agri se prêtent au jeu à de multiples reprises. Sans pour autant faire les potiches : à chaque fois, elles en profitent pour faire passer des messages en faveur du monde agricole. Même objectif lorsqu'elle répondent aux questions des journalistes.

Rendre le monde agricole plus attractif

Pendant deux jours de visite au Salon international de l'agriculture (Sia), elles ne ménagent pas leurs efforts. Pour « défendre le milieu rural et ses valeurs » affirme Mathilde Gouttenoire, miss agri 2018 (lire Miss France 2018 est mécano agricole et mister France est agriculteur !). La jeune mécanicienne agricole tient aussi à « montrer la place des femmes dans les exploitations et les métiers de l'agriculture, avec leur féminité ». Y compris bien sûr comme chef d'entreprise.

Interviewée par France 3, Mathilde Poete (miss agri junior 2018) parle de sa passion et de ses études au lycée agricole. Un parler vrai qui montre et démontre au grand public l'existence de jeunes passionnés par l'agriculture. Une façon de rendre le monde agricole plus attractif en communiquant simplement et sans chichi. Car les "miss France agricoles" tiennent à rester elle-mêmes, comme elles sont dans leur vie de tous les jours, explique Alexia Courtejoie. Salariée agricole sur la ferme familiale, la lauréate de la première édition de miss agri (il y a cinq ans), est aujourd'hui co-organisatrice bénévole du concours avec Émilie Marin (viticultrice et miss agri 2015). « Miss & mister agri est un concours sur Facebook purement amical » insiste-t-elle. C'est dans cet esprit qu'elle accompagne les lauréates 2018, venues des quatre coins de France pour se retrouver sur le Sia cette année. « On est une équipe, soudée, à l'image de la solidarité entre paysans. » 

Fières et fiers de leurs métiers

Émilien Sillon est le seul homme de la troupe. Élu mister agri 2018, cet ouvrier dans une ferme en polyculture élevage a comme projet de s'installer. Dans ses échanges sur le salon, il tient à « montrer que les jeunes arrivent « tout en expliquant qu'il s'agit aussi de « continuer ce que les anciens nous ont laissé ». Et de parler de « défendre notre métier, montrer nos animaux, la qualité de nos produits français »...

Cette volonté de valoriser le monde agricole est l'une des valeurs principales du concours miss et mister agri. « Des mouvements comme les vegans voire des médias montrent des choses fausses » dénonce Mathilde Gouttenoire. Donc « il faut montrer la réalité, parler de l'agriculture actuelle ». Et le dire avec son cœur. Elles s'y attachent pendant deux jours au salon comme elles le font toute l'année. Comme de plus en plus d'agricultrices, d'agriculteurs et d'acteurs du monde agricole fières et fiers de leurs métiers qui prennent en main leur communication.

Les miss agri et les FranceAgriTwittos se rencontrent au salon international de l'agriculture Sia 2018 à ParisQuand les miss agri rencontrent les FranceAgriTwittos... Les unes sont sur Facebook, les autres sur Twitter. Avec des actions différentes, tous ont la même volonté de donner une image plus positive de l'agriculture française et des femmes et des hommes qui y travaillent. Pas étonnant qu'ils se soient donc rencontrés à l'occasion du Salon de l'agriculture... (©Kevin Moity, FranceAgriTwittos) 

[En vidéo] Interview lors de l'accueil officiel des miss agri et de mister agri par Valérie Le Roy, directrice du Salon international de l'agriculture :

3 miss agri et mister agri sur le stand de Malice le pari fou au salon de l'agricultureLes miss agri et mister agri ont soutenu leur partenaire "Malice le pari fou", de l'agricultrice Sylvie Raynault, sur le stand de la région Normandie au Salon de l'agriculture 2018.  (©Miss & Mister agri) 

Séance photo des miss agri avec des visiteurs du salon de l'agriculture 2018Les miss agri se prêtent au jeu des photos avec les visiteurs du Salon de l'agriculture. Elles en profitent pour faire passer des messages positifs sur l'agriculture. C'est ce que montre par exemple un reportage diffusé dans le journal télévisé 19-20 Franche-Comté. Pour voir le reportage télé : JT du 1er mars 2018, de 10 min 51 à 12 min 31 sur journal télévisé 19-20 Franche-Comté. (©Capture image France 3 Franche-Comté) 

Interview de miss agri 2018 par Terre-netPendant que miss agri 2018 est interviewée pour Terre-net, les autres miss et mister postent des photos sur la page Facebook de Miss et mister agri (©Terre-net Média) 

  

Pour en savoir plus : 
→ Miss France 2018 est mécano agricole et mister France est agriculteur ! 

Interview vidéo de Mathilde Gouttenoire, miss agri 2018 : « C’est une fierté d’être ambassadrice du secteur agricole » 

Histoire du concours miss et mister agri 2017 

→ Caroline Joguet, miss agri 2017 «Défendre la féminité et le monde agricole» (interview) 

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


prudence
Il y a 80 jours
la relève est assurée , toutes en excellence pour l'agriculture française !!!
Répondre
Zozzo
Il y a 82 jours
Bravo les jeunes!!!
Répondre