Paroles de lecteursLes éleveurs clairvoyants face au mirage chinois Synutra

| par | Terre-net Média

Les Chinois, venus sauver la filière laitière française en investissant dans des usines françaises ? « Un miroir aux alouettes » selon les lecteurs de Web-agri qui, dès le départ, n'ont pas été dupes. Ce sont encore les éleveurs « qui vont payer la note », concluent-ils avec fatalisme. L'occasion d'exprimer une nouvelle fois leurs griefs envers les coopératives.

paroles de lecteurs arret production de lait dans l usine synutra « Synutra a eu les yeux plus gros que le ventre ! », s'exclame Roger. (©Terre-net Média) Méteil : « Pour ceux qui croyaient aux miracles, on n'est pas à Lourdes ! Il n'y a que les membres du conseil d'administration des coops pour penser que les Chinois sauveraient la filière laitière française ! Il ne faudrait pas que la Chine entraîne la ferme France dans la tourmente, elle n'a vraiment pas besoin de ça ! »

Tintin : « Ce n'est pas la première fois qu'une coopérative se plante et sème la panique sur le marché laitier. Les industriels privés, eux, se contentent d'attendre pour baisser le prix du lait et faire fortune... »

Steph72 : « La Chine a bien vu qui pigeonner. Elle a fait des alliances avec la France, trop naïve, mais pas avec l'Allemagne ni l'Irlande où le lait est moins cher. Ni avec le géant privé de Laval, plus clairvoyant. Certains économistes, qui nous vantaient le marché chinois comme un débouché porteur pour l'avenir, se sont complètement trompés. »

Jmb67 : « Les chinois sont venus en France pour faire des affaires, pas pour faire gagner de l'argent aux éleveurs ! »

Fifi5570 : « Il ne faut absolument pas leur faire confiance. Ils ont engagé la construction d'une usine de Led dans la Meuse avec le Conseil départemental et ils ont acheté le club de foot de Sochaux. Et dans les deux cas, ils ont disparu. C'est la même chose pour la laiterie... »

Bonarien : « Où est l'eldorado chinois ? Certains directeurs de coops pensaient que la Chine allait sauver la planète lait ! Mauvaise pioche comme souvent dans ces organisations... »

L'outil49 : « Un de plus qui s'est laissé prendre dans le piège à c... Nos politiques de tout bord et tout poil nous font croire au mirage asiatique, de doux rêveurs... »

« Où est l'eldorado chinois ? »

Roger : « Synutra a eu les yeux plus gros que le ventre ! Je vais souvent en Chine. La consommation de lait y est à ses balbutiements malgré les 1,4 milliard d'habitants. C'est un produit cher, consommé par les riches. Même si le gouvernement essaie de le promouvoir, la population boit essentiellement du jus de soja au petit déjeuner. » 

Débutant : « Tous ces petits Chinois en manque de lait, des c... Le plus dramatique : des droits à produire volatils ont été distribués, faisant investir des agris avides de volume et de libéralisme à outrance. Maintenant, la facture arrive. La FNSEA a validé toutes ces belles décisions où le volume sauverait les producteurs au détriment des prix. Quand le volume ne trouve plus preneur, que reste-il à faire ? Fermer boutique... »

Patrice Brachet : « Il y a presque un an, quand j'ai écrit que j'avais peur que la Chine soit un miroir aux alouettes, certains collègues se sont foutus de moi. Or, j'avais raison, j'en ai bien peur... »

The germs : « J'ai du mal a comprendre comment une coopérative peut se faire planter comme cela. Encore un "trou" dans les contrats, dont bénéficient les dirigeants de Synutra. »

Patou : « Moi, ce qui m'inquiète, c'est la façon dont va être gérée cette crise car souvent quand le bateau commence à prendre l'eau, les rats quittent le navire ! Y a-t-il un débouché pour ce lait ? Si on ne veut pas mettre en danger toute une filière, il faut l'intervention des pouvoirs publics. »

Moty : « Oui, c'est du lait en plus sur le marché, alors qu'il était prévu à l'export. Donc , à court terme, on tire encore le prix de tous les producteurs vers le bas. »

Ce sont encore les producteurs qui vont trinquer !

Bonarien : « Je viens d'apprendre que dans les plus hautes sphères de Sodiaal, on envisageait de racheter l'usine à Synutra ! Vraiment, personne ne s'en doutait ! Élise Lucet avait raison : le trésor de guerre accumulé sur le dos des producteurs doit être très important ! »
Steph72 : « On devine bien qui va payer la note : les livreurs Sodiaal mais aussi tous les autres éleveurs laitiers français. Pas sûr que les producteurs acceptent de servir encore de variable d'ajustement. Pas de hausse du prix du lait, pas de livraison à l'usine... »

Bonarien : « Sodiaal et les Maîtres Laitiers du Cotentin ont souvent demandé ou souhaité que leurs producteurs, pour la bonne image de leurs marques, soit éco-responsables Mais là les dirigeants de ces deux coops vont devoir être responsables sinon c'est la ferme laitière France qui va plonger et en cette période où la majorité des éleveurs est à cran faute de moyens, c'est très risqué, surtout à l'approche de deux salons majeurs ! »

Tintin : « De toute façon, les coopérateurs sont toujours les dindons de la farce. (...) Les Chinois sont surtout intéressés par les terres. Si on regarde ce qu'ils ont fait en Australie il y a 10 ans, on se rend compte qu'ils cherchent à planter l'usine et les éleveurs pour ensuite les "aider" en rachetant leurs fermes. Je pense qu'une partie des administrateurs ne sont pas à la hauteur pour gérer les coopératives, à commencer par le président. En raison de leur taille de plus en plus importante et de la complexité des montages financiers entre autres, les producteurs sont dépossédés de ces structures. Ils doivent reprendre véritablement les commandes, d'abord en réussissant à obtenir des informations stratégiques puis en agissant. Il faut en finir avec les conseils d'administration chapeautés par la FNSEA, cela fait 30 ans qu'on en crève !! Éleveurs laitiers, réveillez-vous et prenez les choses en main, sinon vous serez toujours les esclaves de ces gens-là ! »

Et les coopératives, les principales responsables

Steph72 : « Quel pouvoir a un conseil d'administration ? Aucun ! Il sert juste à faire croire aux producteurs qu'ils ont encore du pouvoir ! »

Titian : « Même quand les adhérents se bougent, on leur ferme vite le clapet, voire on s'en débarrasse comme chez Tereos. »

Louis : « Quand les agriculteurs comprendront-ils qu'ils ne doivent plus faire confiance aux coopératives ? Quel que soit le secteur (lait, aliment, engrais, matériel), elles ne travaillent pas pour leurs adhérents, mais pour les directeurs, présidents et administrateurs. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 7 RÉACTIONS


Le Labourier
Il y a 65 jours
Les éleveurs clairvoyants l'ont été en 2009 ! Je peux vous donner la météo d'hier si vous voulez !
Répondre
Capitaine
Il y a 69 jours
Aux Mlc avec la belle vitrine que représentait Synutra le cd’a avec la direction ont donné feu vers à la production,72% des 870tanks se sont engagés à + 30%...Certaines fermes ont enfermé les vaches et les ont passées aux robots.Maintenant il va falloir renvoyé tout ces litrages vers des crèmes et beurre sous aop...de maïs ensilage et soja du Brésil, ensilage d’herb Etc...et il va falloir retrouver des marchés à l’export pour ne pas plomber le prix payé de tout les producteurs...on va assister une nouvelle fois à du grand n’impsorte quoi !!!
Répondre
Bara amonen
Il y a 70 jours
Assumer!!!!!!!tu plaisante ?????
Répondre
steph72
Il y a 70 jours
IL y en avait plusieurs ,ils font leur tribune sur terre net ou la presse agricole vantant le libéralisme ( pas pour eux mais pour nous autres agriculteurs….)
C'est de l'attrape couillons,il y en a qui y ont cru malheureusement ils se sont endettés pour produire plus et sont en difficultés.
Et les coops ont de la m dans les yeux,investir des millions d'euros pour des débouchés incertains
Répondre
loened zaod
Il y a 70 jours
Steph 72 parle à juste titre d'économistes qui nous vantaient le marché chinois .En effet,ces quelques personnages à la science infuse , imbus de leur personne qui viennent faire des conférences et ne supportent pas la moindre contradiction dans une salle .Il y en avait un depuis au moins 2009 qui ne voyait que par les marchés asiatiques ,si au moins il aurait le courage d'assumer ses erreurs d'appréciation il serait à moitié pardonnable .
Répondre
Claude FOULON via Linkedin
Il y a 70 jours
Les chinois possèdent depuis de longue date une vision à long terme. En plus nous perdons un département de terres agricoles tous les dix ans un constat alarmant pour les générations futures. Protégeons notre business agricole et horticole qualité France !
Répondre
Bonarien
Il y a 70 jours
Le miracle chinois est déjà vieux et la ferme France s est déjà faite prendre au piège : En2008 on a manqué de lait en fin de campagne à l époque les quotas étaient devenu marchand et je me rappelle mon ancien directeur de laiterie qui suivait la campagne en disant : c est les chinois ; il se sont mis au lait ,vous vous imaginez si chaque chinois mange un yaourt /jour !Les plus ancien s en rappellent on a produit du lait comme des malade en Europe et quelques moi plus tard le lait tombait à 200€/ tonne !!!
Répondre