Le Royaume-Uni sous la neigeLes cadavres de moutons se comptent par milliers

| par | Terre-net Média

Revue de presse internationale. Outre-Manche, les éleveurs démunis comptent leurs brebis et agneaux morts qui sont révélés petit à petit par la fonte de l'épaisse couche de neige tombée fin mars.

Vidéo Youtube : éleveur recherchant ses brebis sous la neige

Des côtes du Pays de Galles, jusqu’en Ecosse, en passant par la République d’Irlande et l’Irlande du Nord, plusieurs milliers de moutons, bovins et même chevaux seraient morts ensevelis sous la neige, peut-on lire dans la presse d’outre-Manche.

C’est avec une pelle et leur chien pour seules armes, que les éleveurs britanniques ont tenté ces derniers jours de trouver et déblayer leurs bêtes bloquées par des congères pouvant atteindre 4,5 mètres de haut ! Avec principalement des élevages en plein air intégral, les brebis n'ont eu d'autre choix que de se réfugier le long des murs de pierres, où certaines bêtes ont pu attendre quelques heures dans des poches d’air formées sous la neige.

« De nombreux animaux restent ensevelis, les agriculteurs n'ont pas pu obtenir de la nourriture pour les survivants affamés et les conditions météorologiques moroses devraient se poursuivre pendant au moins une quinzaine de jours », peut-on lire aujourd’hui dans The Guardian.

Hausse du prix de l'agneau gallois... et français ?

« Nous savons que les pertes seront élevées. Les agneaux sont gelés avant même de pouvoir se tenir debout », a déclaré Emyr Jones, éleveur de 1.000 brebis et président de l'Union des agriculteurs du Pays de Galles. « Il va y avoir une baisse de la production d'agneaux et une augmentation des prix. Mais cette hausse des cours sera-t-elle suffisante pour couvrir les coûts d’affouragement supplémentaires ? », se demande-t-il. … Peut-être que cette hausse se répercutera sur le prix de l’agneau français ?

Interrogé par le journal agricole Famers Guardian, Emyr Jones ajoute : « La pénurie de fourrage en pleine période d’agnelage frappe les éleveurs de plein fouet. Normalement, à cette période de l'année les brebis agnèlent dehors dans des prairies riches en herbe et sous une météo clémente. Je n'ose même pas imaginer ce qui sera révélé lorsque la neige aura fondu. L'absence de paiements au soutien des herbages, pour la première fois cette année depuis 60 ans, ne pouvait pas tomber à un plus mauvais moment. »

En Ecosse, les agriculteurs qui ont vécu la pire période de Pâques de leur carrière, ont reçu une aide de 500.000 livres du gouvernement écossais, mentionne Farmer. Le gouvernement gallois devrait également annoncer une aide dans les prochains jours.

Pas d'équarrissage

Avec les routes enneigées, les camions d’équarrissage ne peuvent pas atteindre les fermes reculées. Les lois qui empêchent les agriculteurs d'enfouir les cadavres d'animaux pourraient être assouplies, rapporte Bbc News.

Le Monde relate que des équipes de secours ont été dépêchées dans de nombreuses zones rurales pour venir en aide aux éleveurs et à leurs bêtes. En Irlande du Nord, un hélicoptère de la Royal Air Force a même été appelé à la rescousse pour larguer du fourrage aux animaux. « Nous avons demandé au ministère britannique de la défense de nous fournir un hélicoptère car nous n'en avons pas de disponible ici pour distribuer de la nourriture », a expliqué Michelle O'Neill, la ministre nord-irlandaise de l'agriculture.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article