[Paru au JO] Agriculture biologiqueLes aides au maintien en baisse de 25 %

| par | Terre-net Média

Le ministère de l'Agriculture a publié un arrêté au Journal officiel du 7 mars 2015 réduisant de 25 % les aides au maintien à la production biologique pour la campagne 2014.

Production biologique de viande bovineLes aides 2014 au maintien de la production biologique vont diminuer de 25 % par hectare, l'enveloppe budgétaire étant insuffisante pour satisfaire toutes les demandes. (©Terre-net Média)

« Compte tenu du dépassement du plafond budgétaire en 2014, un coefficient stabilisateur de 74,57 % est appliqué aux montants par hectare relatifs au soutien à l'agriculture biologique volet "maintien" . »

Au ministère de l’Agriculture, on se défend de chercher à baisser les aides à la production biologique. « Entre les crédits du ministère et ceux du Feader, le montant des aides permettant de soutenir la conversion ou le maintien en bio sera de 160 M€ en moyenne sur 2014/2020 pour atteindre 180 M€ en fin de période. A comparer aux 90 M€ consacrés à ces aides en 2012, c’est bien un doublement des aides. »

Il manque 14 M€ pour satisfaire toutes les demandes

La priorité étant de payer l’aide à la conversion avec le montant maximum, il n’est pas possible de servir la totalité du montant qui aurait été nécessaire pour répondre aux demandes sur le maintien, assure-t-on au ministère. « C’est pourquoi un stabilisateur a dû être fixé sur les aides au maintien : le montant des aides versé sera de 75 % du montant prévisionnel. »

« La possibilité d’un ciblage sera laissée aux régions en fonction des priorités de chaque territoire », précise le ministère. « Les aides pourront ainsi être concentrées sur certaines filières, sur une certaine durée après la phase de conversion ou dans certaines zones. L’objectif est de consolider des filières en visant leur équilibre économique ».

Mais le ministère reconnaît que l’aide à la conversion constitue « la priorité » pour atteindre l’objectif de doublement des surfaces en bio entre fin 2012 et fin 2017.

« En 2014, ces aides sont encore financées sur le 1er pilier (au titre de l’article 68), dans le budget dédié à cette aide, qui est donc limité. L’enveloppe disponible pour l’année 2014 est de 103 M€. Ce montant n’est pas suffisant pour couvrir la totalité des demandes, qui représentent 61 M€ pour la conversion et 56 M€ pour le maintien, soit un total de 117 M€.

Pour rappel, le montant de l’aide à la conversion et au maintien à l’agriculture biologique était, avant application du coefficient stabilisateur, de :

Montant de l'aide à la conversion et au maintien à l'agriculture biologique Montant de l'aide à la conversion (SAB C) et au maintien (SAB M)à l'agriculture biologique (©Agence bio)

« A partir de 2015, les aides bio seront financées sur le 2e pilier de la Pac, bénéficiant de la fongibilité entre années et entre dispositifs d’aide, ce qui permettra d’adapter les montants aux besoins réellement constatés. »

La baisse des aides au maintien à l'hectare suscite la colère des producteurs bio. Dans un communiqué, ils dénoncent « un coup de massue, une douche froide ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 5 RÉACTIONS


nezo
Il y a 1460 jours
en resumé, on explique que les technocrates qui font 35 h par semaine, bien au chaud dans leur bureau sont pas foutu de faire leur job payé 4000 € par mois, que nous les paysans bio qui se pelons le cul 7/7 jours, 365/365 on doit remplir leur decisions sur le terrain pour toucher des miettes, une fois que les grosses firmes agricoles on palpé leur tune, que les agrobizness man pollueur de masse on ramasser la mise pour se payer un nouveau 4X4 a 40 000 €, il reste plus de pognon a filer a l'agriculture bio qui survit ? que le defaut de paiement de 5000 € risque de suicidé ces exploitations.

ON SE FOUT DE LA GUEULE DE QUI une fois encore ?

la solution apres 30 ans de PAC : Politique d'Assassinat Controlée, en finir avec cette supercherie. on est passé de 5 millions de paysans à 450 000, c'est ca une politique ? on reste à 5% en bio, c'est ca le but ?

alors, oui, il est temps de fermer les bureaux de toutes cette cliques qui brasse du vent, il est temps que les paysan retrouve leur indepedance et qu'on en finisse avec cette mafia légale
Répondre
papybio
Il y a 1472 jours
Je comprends pas, les aides au maintien pour la campagne 2014 ont déjà été versé .Ou alors c’était seulement un acompte ?
Si c'est cela modifié des montants rétroactivement c'est pas cool mais notre cher ministre est breton .
Je me souviens d'une émissions sur france inter ou il à été interpellé pour la baisse des aides pac par un petit agriculteur bio ou il était monté sur ses grand trait bretons en expliquant qu'il faisait tout pour aider les producteurs bio (oui mais à quoi faire ,fermer la boutique ??)Pour moi c'est un sous-marin de la FNSEA et de son président .
Répondre
généric
Il y a 1472 jours
Le prince de Monaco, les grands céréaliers qui reçoivent des aides de la pac en ont-ils besoin? Ces aides ne sont plus communiquées depuis qq années nous n'avons pas le droit de savoir ou vont nos impôts et qui sont les profiteurs. Les pollueurs ne sont pas les payeurs et en plus ils ont des aides, alors que l'on réduit de 25% les subventions à l'agriculture bio, c'est scandaleux. Ne parlez plus de protection de l'environnement.
Répondre
Yann
Il y a 1472 jours
Et en plus y'a 3 mois de retard dans le versement...
Répondre
Christophe HERVY
Il y a 1474 jours
Heureusement que l'on ne gère pas nos ferme de la même manière. Depuis mai 2014 l'état connaît exactement les surfaces en maintien AB. Je trouve ça formidable qu'un ministre qui dit soutenir l'agriculture biologique oublie dans son budget ce financement!!
Répondre