Prédateurs & réseaux sociauxLe loup accusé dans l'attaque de 17 génisses dans les Hautes-Alpes

| par | Terre-net Média

Ce week-end, un troupeau de bovins a été retrouvé mort au pied d'une falaise dans les Hautes-Alpes. Le loup, premier suspect en cause, anime les réseaux sociaux.

Les photos sont dures : 17 génisses au fond d'un ravin dans la montagne de Ceüse (Hautes-Alpes), tombées là sans doute prises de panique à cause d'un prédateur. Sans aucune explication sur les causes de l’accident, sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, chacun y va de son petit commentaire. Tout comme la Fnsea qui demande que « l’on aille rapidement au bout des 42 autorisations de prélèvement de loups pour faire baisser la pression de la prédation sur tous les territoires colonisés ». Une population estimée entre 300  et 600 loups serait aujourd’hui présente dans une trentaine de départements français.

L'agricultrice a été interrogée par D!CI Tv. Un témoignage à retrouver ci-dessous : 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 8 RÉACTIONS


Louis
Il y a 572 jours
Brj
Répondre
Yop
Il y a 1154 jours
À qui profite le crime ?
http://www.aspas-nature.org/communiques-de-presse/responsable-de-mort-de-17-vaches-leleveuse-sera-indemnisee-lieu-detre-sanctionnee/?hash=dd388564-5252-42e9-8e18-da5c88072f99&utm_medium=social&utm_source=facebook
Répondre
Chris
Il y a 1156 jours
Et la politesse Lucie, vous connaissez?
Répondre
Lucie
Il y a 1157 jours
"une population estimée entre 300 et 600 loups" vérifiée vos sources bande d'imbéciles de journaliste, il y en a moins de 300 !!!!
Répondre
Yop
Il y a 1156 jours
mea culpa... C'est énervant d'entendre toujours la même chose...
Répondre
Chris
Il y a 1156 jours
C'est sûr Yop qu'avec des commentaires de ce style et des insultes vous allez aider à une meilleure compréhension entre les gens.
Répondre
Yop
Il y a 1158 jours
C'EST LE LOUP !!! HOUUUUUUUUOUUUUUUU. (La meilleure façon d'être indemnisé)
Et les clôtures c'est pour les bourricots ?
À refuser la cohabitation et donc les moyens de protection voilà où on en arrive. Bravo blaireaux
Répondre
lou
Il y a 1158 jours
c'est sur que ça fais mal au cœur de voir son troupeau en bas d'une falaise mais là je suis sceptique , dés qu'un troupeau se fais attaquer " c'est le loup" arrêtons nous cinq minutes pour réfléchir et se dire que si se n'étais pas " une meute de loups" mais plutôt des chiens errants , voir les preuves : les traces des animaux qui doivent être rester ( au moins une ou deux malgré tout ) , les défécations près du lieux et l'odeur si particulière que laisse un mâle alpha ou solidaire ..... mais bon si c'est " un loup " ou pas il aura quand même une battue , les agriculteurs seront indemniser .....
Répondre