MéthanisationLe lavage du biogaz aux amines : un procédé d'épuration différent

| par | Terre-net Média

L'entreprise Greenmac lance un procédé d'épuration du biogaz nouveau : le lavage aux amines. Tout aussi performant (voire plus) qu'un système à membrane, il a l'avantage de s'adapter aux installations de petite échelle.

Bio up : épuration du biogaz pour la méthanisation agricoleGreenmac propose une épuration du biogaz via le lavage aux amines, ce qui diffère des systèmes classiques d'épuration par membrane. (©Greenmac)

En bout de chaîne du procédé de méthanisation vient l'épuration du biogaz. Cette opération consiste à séparer le méthane du dioxyde de carbone afin d'obtenir le biométhane combustible, utilisable comme substitut au gaz naturel.

Si la plupart des installations emploient un procédé de traitement par membrane (passage sélectif du dioxyde de carbone à travers la membrane, laissant un mélange gazeux riche en méthane dans le conduit), la société néerlandaise Greenmac propose un principe différent : le lavage aux amines. Cette technologie lui a valu d'être primé aux trophées Inel d'or 2020.

Dans son dossier de candidature, l'entreprise annonce « plusieurs avantages comme par exemple une efficacité de 99,9 %, soit 1 à 2 points de mieux que les systèmes courants du marché. Autre atout : ce procédé fonctionne bien sur les installations comptant moins de 350 vaches laitières, là où d’autres principes ne deviennent intéressants qu’en regroupant les effluents de plusieurs exploitations. Le fonctionnement nécessite peu d’électricité car tout est alimenté à faible pression. Ce matériel est disposé dans un container qui s’installe facilement sur l’exploitation »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article