[Vient de paraître] Le Border CollieLe comprendre, l'éduquer, le sélectionner

| par | Terre-net Média

La seconde édition du livre "Le Border Collie - comprendre, éduquer, sélectionner" de Jean Piacentino vient de paraître aux éditions France Agricole. Cet ouvrage, destiné aux agriculteurs comme aux amateurs, dresse le portrait de ce chien de troupeau dont les qualités de travail exceptionnelles ne sont pas le fruit du hasard, mais le résultat d'une sélection que peu d'autres races canines ont connue.

Border collie dressage chien de troupeauCertaines lignées de Border Collie sont plus adaptées que d'autres à travailler sur bovin, notamment sur vaches allaitantes qui demandent des capacités de courage et d'équilibre supérieures. (©Terre-net Média)

« Rassembler, déplacer, contenir : les trois mouvements de base du dressage de tout Border ont été déclinés selon les types d’élevage et les espèces travaillées, écrit Jean Piacentino dans la nouvelle édition de son livre "Le Border Collie – comprendre, éduquer, sélectionner". Ramener les vaches, aider au passage et à la circulation en salle de traite, repousser les taurillons dans un coin du bâtiment pour permettre le paillage en toute sécurité, isoler un animal, aider à l’embarquement ou à la contention de porcs ou de volailles, etc. Le Border Collie s’est imposé partout avec le même succès qu’au mouton. Avec plus de confort dans le travail pour les hommes et moins de stress pour les animaux, les éleveurs français l’ont adopté en moins de deux décennies. »

Fruit d’une sélection drastique

Si le Border Collie est aujourd’hui un chien de travail exceptionnel et a détrôné les races bergères françaises (Beauceron, Berger de Pyrénées, Picard, Briard,…) ce n’est pas le fruit du hasard, mais bien le résultat d’une sélection drastique initiée par les bergers de Grande-Bretagne depuis plus d’un siècle. Il y a 50 ans, ces bergers ont créé le difficile concours « spécial Border » sur ovins (conduite du troupeau à distance, sans déplacement du berger) qui représente encore aujourd’hui un formidable outil de sélection pour la race.

Mais, il ne suffit pas qu’un chien soit noir et blanc pour qu’il soit capable de devenir un véritable auxillaire de travail sur la ferme. « Dans le monde agricole français, le chien n’a jamais été pris particulièrement au sérieux en tant qu’animal de sélection et donc objet d’attention, regrette Jean Piacentino. On voit souvent des éleveurs, au choix judicieux en ce qui concerne les taureaux d’insémination destinés à leur vaches, faire des choix de facilité et de complaisance quand il s’agit de leurs chiens, choix qu’une exigence de rigueur minimale interdirait par ailleurs. […] Les effets de ce manque de rigueur se manifestent d’abord par le nombre impressionnant de chiens qui ne sont pas inscrits au Livre des origines françaises (Lof) de la Société centrale canine. […] On peut évaluer entre 300.000 et 400.000 le nombre de Border Collie dans l’Hexagone. Ce chiffre est à rapporter aux 1.943 naissances enregistrées en 2011 au Lof. »

Œil, puissance et possession

D’où ce chien détient-il de telles aptitudes au troupeau ? Contrairement à la majorité des races canines, la sélection du Border n’est pas faite uniquement sur la conformité au standard morphologique. Pour être confirmé et inscrit au Lof, le jeune Border devra prouver devant un expert-confirmateur qu’il possède le "style" coulé et félin, regroupé sur ses pattes antérieures, une attitude typique de la race et plus globalement des grands prédateurs du règne animal. Le juge estime également la "puissance" qu’il dégage pour mettre les animaux en mouvement, ses qualités "d’œil" qui font que même les brebis les plus téméraires tournent les talons face à la pression du regard, ainsi que sa capacité de "possession" et d’encerclement du troupeau.

Un des principaux atouts du Border sont ses qualités mentales, d’apprentissage, de concentration, de rapidité d’exécution et de soumission vis-à-vis de son maître. Ses différentes qualités, nécessaires à la conduite de troupeau, font qu’aujourd’hui le Border s’illustre également dans d’autres disciplines canines : agility, chien truffier, pistage, obéissance,…

Travail sur bovins allaitants

Dans son ouvrage, Jean Piacentino, décrit différentes lignées et les pédigrees des « grands raceurs ». On y apprend par exemple, que tous les Borders ne sont pas capables de travailler en confiance sur bovins et de soutenir la pression face à une vache protégeant son veau. En effet, le travail sur bovins allaitants exige une solidité et un équilibre mental au-dessus de la moyenne et, de ce fait, certaines lignées sont plus aptes que d’autres à épauler les éleveurs bovins.

Eduquer pas à pas

L’auteur consacre un grande partie du livre à l’éducation du jeune chien avec en premier lieu l’apprentissage des ordres de base (le rappel, la marche avec et sans laisse, assis, couché, stop, reste,…) puis vient la mise au troupeau : le travail avec des moutons dans un cercle grillagé, la position « midi – 6h » par rapport au maître, l’apprentissage des directions gauche et droite, la recherche et la conduite vers le maître, pousser ou s'écarter du troupeau, séparer un lot d’animaux en deux, jusqu’à l’apprentissage du petit « coup de crocs » sur le mufle d’un bête récalcitrante.

L’auteur conseille de ne pas mettre un chiot au troupeau avant qu’il ait au moins six mois, sous risque qu’il perde confiance en lui. De même, mieux vaut ne pas commencer dès le départ sur des bovins, surtout si le troupeau n’est pas habitué à la présence d’un chien, mais plutôt par une petite troupe de moutons ou quelques volailles.

Avec un peu de patience, un dressage régulier, et quelques conseils auprès d’un formateur des Chambres d’agriculture par exemple, tout éleveur peut apprendre à devenir un maître capable de tirer profit des qualités de son Border.

Le Border Collie editions France AgricolePublié pour la première fois en 2006, « Le Border Collie » de Jean Piacentino, s’est vendu à plusieurs milliers d’exemplaires. Cette 2ème édition, de 256 pages, a été complétée et mise à jour. Elle est disponible au prix de 39 € sur lagalerieverte.com (©France Agricole) 

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


jeronimo tenbears
Il y a 2114 jours
MAGNIFIQUE !!!!
Répondre