SolidaritéLe Cniel invite les éleveurs à donner leur lait

| par | Terre-net Média

Pour bénéficier de la nouvelle exonération fiscale sur les dons de lait, les éleveurs souhaitant faire un don d'une partie de leur production doivent déclarer leur intention à leur laiterie avant le 15 février 2015. Dans un spot publié sur la plateforme Youtube, le Cniel incite les éleveurs à la solidarité en faveur des plus démunis.

Chaque année, huit millions de litres de lait seraient donnés et transformés en faveur d’associations caritatives, estime le Cniel. « Cela couvre les besoins en équivalent lait de 50.000 familles de quatre personnes pour une année », explique pour sa part Solaal, l’association visant à faciliter le don alimentaire.

Pour la campagne de dons 2014-2015, l’interprofession laitière appelle les éleveurs à la solidarité. Dans un spot diffusé sur Youtube, Marie-Thérèse Bonneau, administrateur au Cniel et secrétaire générale de la Fnpl, invite les producteurs laitiers à faire un don et à déclarer leur intention avant le 15 février 2015, date limite pour pouvoir profiter du nouvel avantage fiscal sur les dons de lait.

Au même titre que les dons en numéraire, les dons de lait sont désormais assortis d’une déduction fiscale sur l’impôt sur le revenu à hauteur de 60 % de la valeur du don.

Aussi, dans un « guide des bonnes pratiques des dons de lait », le Cniel rappelle toutes les règles et démarches nécessaires encadrant les dons.

Des dons prélevés sur le volume livré en mars

En pratique, les éleveurs doivent déclarer avant le 15 février 2015 à leur laiterie la quantité qu'ils souhaitent donner, grâce à un formulaire fourni par cette dernière.

La quantité de lait donné, en litres, ainsi que la valeur hors taxes du lait apparaîtront sur le bordereau de paiement du lait du producteur donateur du mois de mars 2015.

La laiterie dispose ensuite d'un an, soit au plus tard le 31 mars 2016, pour rétrocéder la quantité donnée par ses éleveurs aux associations caritatives spécifiées sur les déclarations de chaque don.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags :


A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


Thierry16380
Il y a 1371 jours
Es ce que cette brave dame administrer au cniel va faire don de sont indemnité du mois de février au éleveur qui sont payer une misère ?
De plus toutes ses associations caritatives nous coûte combien sur nos primes PAC ?
Je ne dis pas qu il ne faut aider les personnes qui se retrouve sans emploi du jour au lendemain cela peu arriver à n importe qui d entre nous mais un moment donner il va il avoir un gros problème !!!!!!!!
Alors ma chère Marie-Therese Bonneau au lieu de dire au éleveurs de faire don de leur lait a des fainéants qui ne dire pas merci fait ton travail d administrateur au cniel ett de secrétaire général à la FNPL correctement fixe un prix du lait rémunérateur (400€/1000l ) et sa serais un minimum .
A vous de voir ??????
Répondre