Alerte météoLa tempête se confirme entre dimanche soir et mardi

| par | Terre-net Média

Les violentes intempéries se confirment pour la fin du week-end et le début de semaine prochaine. MeteoNews parle désormais de tempête pour la nuit de dimanche à lundi.

Orage« Sur l’ensemble de l’épisode, des grains orageux seront susceptibles de provoquer des rafales localement beaucoup plus fortes, voire des phénomènes tourbillonnaires de type tornades », prévient MeteoNews.  (©Pixabay)

« L’anticyclone se décale vers l’Europe centrale dès ce vendredi, protégeant encore la France. Dans le même temps, les premières dépressions très creuses se rapprochent des îles Britanniques. Une première tempête frappera le nord des îles Britanniques samedi. Un front atténué circulera sur la France, apportant des pluies faibles après une matinée encore lumineuse notamment dans l’est.

À partir de dimanche, un très rapide courant océanique, boosté par un puissant courant jet en altitude, dépassant 300 km/h dans la haute atmosphère, déboulera sur les îles Britanniques et le nord de la France. Le vent commencera à s’accélérer dès dimanche matin entre la Manche et la Loire, de 70 à 90 km/h. Dans l’après-midi, ces fortes rafales s’accéléreront et gagneront toutes les régions situées au nord de la Loire. Les bourrasques pourront atteindre 80 à 100 km/h dans les terres, et jusqu’à 120 km/h sur le littoral, notamment le Cotentin et vers le Cap Gris-Nez. C’est en soirée et la nuit suivante que le gros de la tempête secouera toute la moitié nord. Les pointes atteindront fréquemment 90 à 110 km/h, voire 120 à 130 km/h sur les Hauts-de-France y compris dans les terres et ponctuellement 150 km/h sur les caps exposés.

Dans la nuit, ces très fortes bourrasques, jusqu’à 120 km/h, se décaleront vers la Champagne-Ardenne, puis la Lorraine et l’Alsace, notamment les extrémités nord et sud de cette dernière région.

Des rafales encore puissantes lundi

Les rafales resteront puissantes lundi matin dépassant encore 100 km/h dans le nord-est jusqu’au Pays de Caux ainsi que sur les sommets des Vosges, du Jura, des Alpes et de l’Auvergne, 80 à 100 km/h sur les régions centrales. Le vent restera turbulent lundi après-midi jusqu’à la nuit suivante, de l’ordre de 80 à 100 km/h sur la moitié nord. Il s’accélèrera entre Corse et continent, jusqu’à 100/120 km/h.

Des phénomènes tourbillonnaires de type tornades sont possibles

Mardi, il faudra encore compter sur des vents violents sur le tiers nord-est et entre Corse et continent, entre 80 et 100 km/h, il se calmera plus à l’ouest. Cet épisode de vent sera donc très durable et avec des vitesses moyennes sur 10 minutes particulièrement élevées (plus ou moins 60-70 km/h). L’accalmie se dessinera entre mardi soir et mercredi avant un probable nouveau coup de vent attendu jeudi. Sur l’ensemble de l’épisode, des grains orageux seront susceptibles de provoquer des rafales localement beaucoup plus fortes, voire des phénomènes tourbillonnaires de type tornades. Des dégâts parfois très importants seront à craindre sur ces 48 heures, notamment sur le quart nord-est.

D’autre part, entre dimanche soir et mardi, une très grosse houle déferlera sur la façade atlantique et le littoral de la Manche, notamment à l’ouest du Cotentin, pouvant atteindre voire dépasser 8 mètres ! Cette houle coïncidera malheureusement avec des grandes marées, phénomène aggravant : 98 dimanche soir, 103 et 106 lundi, 108 et 108 mardi.

Cette concordance de phénomènes risquent d’occasionner des submersions marines, inondations et des dégâts potentiellement importants avec en prime des surcotes probables.

Le flux océanique devrait s’essouffler en fin de semaine prochaine, à partir de vendredi, à la faveur d’une poussée anticyclonique par le sud-ouest. »

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur :

Observatoire météo de Terre-net Média

N.B : D'après un communiqué de MeteoNews. Météorologue : Frédéric Decker.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article