Les Prés Rient BioLa filiale de Danone s'engage en faveur du pâturage et du bio en Normandie

| par | Terre-net Média

La filiale de Danone « Les Prés Rient Bio » s'engage à aider financièrement les éleveurs normands bio ou qui tendent à se convertir afin de préserver le pâturage dans la région.

Prairie normande biologiqueLes Prés Rient Bios, filiale de Danone, va investir 2 millions d'euros en faveur des prairies normandes bio (©Terre-net Média) Les Prés Rient Bio, filiale de Danone qui commercialise la marque Les 2 vaches, a pour ambition d'intensifier son engagement en faveur des prairies normandes bio. Berceau de la marque, origine du lait bio et lieu du site de production, la Normandie est au cœur du projet. « La prairie en Normandie est probablement l'un des endroits les plus favorables au monde pour produire du lait de façon bio et solidaire, comme pour réconcilier agriculture et développement durable pour tous », explique Christophe Audouin, directeur général de Les Prés Rient Bio.

2 millions d'euros pour les prairies bio en Normandie

Ainsi, la marque a décidé d'investir 1 % de son chiffre d'affaires annuel pour préserver et développer la prairie normande. Cela se concrétise par un investissement de près de 400 000 euros par an en 2018 et pour les 5 ans à venir. Selon l'entreprise, cet argent sera distribué dans les fermes partenaires afin de réduire l'empreinte carbone, pour encourager les conversions et favoriser l'autonomie alimentaire, pour améliorer le confort des éleveurs et améliorer le bien-être animal.

Plateforme collaborative « Les prairies bio »

Une plateforme collaborative devrait également voir le jour en septembre 2018, en partenariat avec Miimosa. Tous les citoyens qui le désirent pourront alors contribuer au changement par des dons qui iront soutenir une dizaine d'éleveurs chaque année. Pour être aidés, ces derniers devront proposer des projets favorisant la réduction de l'empreinte carbone ou des solutions pour améliorer leurs pratiques de travail (séchage en grange, réfection des chemins d'accès aux prairies...). Le coût total du projet sera co-financé par les éleveurs, les citoyens via le crowdfunding et le « Fond Danone pour l'écosystème et les Prés Rient Bio ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 1 RÉACTION


vik
Il y a 16 jours
J'i suis déja je suis pas bio mes je suis trés trés raisonné et mes vl vont bientot danser quand je vais ouvrir la porte du hangar mais ça vas pas duré car je vais arrêté de traire c'est de l'esclavage Je vois rien venir sauf ma trésorerie dans le rouge Et beaucoup de monde pour nous apprendre à travailler
Répondre