OMCL'American Farm Bureau met la pression pour défendre ses intérêts à Cancun

| Agra Presse

« L'enjeu est plus élevé que jamais » a déclaré Bob Stallman, président de l'American Farm Bureau (AFB), le principal syndicat agricole des États-Unis, qui évoquait la réunion de Cancun dans une lettre adressée à ses membres.

Manifestement, l'AFB compte mettre la pression pour que la conclusion des négociations corresponde à ses vues. Mais l'organisation syndicale annonce officiellement qu'elle préfère l'absence d'accord plutôt qu'un texte ne correspondant pas complètement à ses attentes.

Bob Stallman explique l'enjeu de la manière suivante : les États-Unis imposent des droits de douane de 12% aux produits agricoles importés tandis que leurs propres produits subissent en moyenne des droits de 62%. Pour lui, l'objectif des discussions à l'OMC doit donc être de rétablir la balance dans un sens plus favorable aux produits américains.

L'AFB sera largement présente à Cancun, annonce Bob Stallman. Déjà, il devrait se réjouir de l'accord États-Unis - Europe qui a notamment pour effet, selon un syndicaliste français, de reconnaître implicitement la pérennité des « marketing loans », ces aides internes US qui ont également pour vertu de compenser des ventes à bas coût sur les marchés mondiaux.



Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article