Dossier Retour au dossier Alimentation animale

Nutrition animaleL'américain ADM finalise le rachat de Neovia, filiale d'InVivo

| AFP

Le géant américain des matières premières et du négoce agricole Archer Daniels Midland (ADM) a finalisé vendredi le rachat de Neovia, filiale santé et nutrition animale du groupe agricole coopératif français InVivo, ont annoncé les parties prenantes.

Le montant total de la transaction s'élève à 1,544 milliard d'euros, a précisé dans un communiqué InVivo, qui détenait 67,5 % de Neovia. ADM avait précisé lors de l'annonce de l'opération début juillet que le rachat serait « payé comptant ». Le groupe américain s'est réjoui vendredi de disposer désormais « d'une activité combinée de nutrition animale qui compte parmi les plus vastes du monde, avec un chiffre d'affaires estimé à 3,5 milliards de dollars et une gamme complète de produits et de solutions de nutrition animale pour les clients du monde entier ».

Basée à Saint-Nolff (Morbihan), Neovia est née en 2009 de la fusion d'Evialis et des activités de nutrition animale d'InVivo. Pesant 1,7 milliard d'euros de chiffre d'affaires avec près de 9 000 employés dans 26 pays, la société a connu une croissance rapide avec une vingtaine d'acquisitions successives. Neovia est numéro un en France et en Espagne pour les premix destinés aux animaux d'élevage et aux acteurs de l'agroalimentaire (marques Wisium et Upscience), qui représentent 28 % de son activité. Dans les aliments complets, qui portent sur 35 % du chiffre d'affaires, Neovia est numéro un en France (chevaux), ainsi qu'au Mexique et au Brésil (bétail et chevaux).

Les produits pour animaux de compagnie représentent 17 % des ventes, Neovia est en position numéro un au Brésil, en Equateur et au Vietnam (marques Bernaoua, Ocialis et Epicore). Enfin, l'aquaculture (marques Minipo Ganador, Fulltrust, naturalis et Equilibrio) couvre 11 % du chiffre d'affaires et les additifs et ingrédients 7 %.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article