Dossier Retour au dossier Sima 2017

Quel avenir pour l'agriculture ?Amilcare Merlo : « Vers une agriculture à deux vitesses »

| par | Terre-net Média

Lors du Sima 2017, Amilcare Merlo, le fondateur de la marque de télescopique du même nom, a expliqué à quoi ressemblerait l'agriculture et les machines de demain selon lui: Une agriculture à deux vitesses, avec de très grosses exploitations et des plus petites à taille humaine s'opposeront mais le développement de la technologie permettra de répondre aux enjeux sociaux et environnementaux des pays européens.

Terre-net (TN) : Monsieur Merlo, selon vous, à quoi ressemblera l’agriculture dans 10 ans ?

Amilcare Merlo :Tout d’abord, merci de m’avoir invité à donner ma vision du futur agricole. Pour parler du futur, j’utilise le conditionnel car rien n’est certain. Le futur social de nos enfants et de notre pays dépend du développement de l’agriculture. Nous devons donc regarder loin avec beaucoup de sérieux. Difficile de répondre à cette question en quelques minutes. La recherche doit être encouragée par les états, de manière à poursuivre le développement des technologies et à garantir les emplois industriels de nos citoyens.

TN : Concrètement, comment le travail des agriculteurs risque-t-il d’être impacté ?

A. Merlo : Je connais bien le domaine agricole, contribuant à son avancée depuis plus de 40 ans. Travailler avec la terre et le vivant, les possibilités sont infinies. Selon moi, les exploitations agricoles de moyenne taille sont vouées à disparaître. Elles vont laisser place aux petites et grosses structures. D’un côté, l’industrie agroalimentaire avec des fermes usines et de l’autre, d’irréductibles petites fermes, à taille humaine.

TN : Et à quoi ressemblera le télescopique de demain dans ces grandes exploitations ?

A. Merlo : Les chargeurs télescopiques ont un bel avenir. Quelle que soit la taille des fermes, les agriculteurs devront limiter les charges liées au personnel et donc, bénéficier d’engins performants et productifs pour subsister. De plus, aujourd’hui comme demain, tous les producteurs ont besoin de lever du matériel ou de la marchandise. La technologie permettra de rehausser encore le confort, la polyvalence et la productivité des machines.

En outre, elle aura à relever les défis écologiques en créant de nouveaux moteurs, toujours plus propres et respectueux de l’environnement. C’est à nous d’écrire le livre pour que nos enfants n’aient plus besoin de s’expatrier pour trouver du travail et gagner de l’argent. Il est important que les investissements soient maintenus pour que l’industrie prenne le virage numérique. Dans cinq ans, nos machines ne ressembleront plus à celles que nous connaissons actuellement. C’est un travail de longue haleine qui nécessite une mutualisation des efforts de recherche et développement et des compétences.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Salon aux dimensions internationales consacré au machinisme agricole et à l'agrofourniture, le Sima 2017 se déroule du 26 février au 2 mars 2017 à Paris nord Villepinte (et en direct sur Terre-net). Retrouvez ici les infos du salon, les nouveauté du machinisme agricole, les émissions Sima web TV d'avant, pendant et après salon, les Sima Innovation Awards et le palmarès de Machine de l'année 2017 lundi 27 février au soir. Et les archives des infos, photos et vidéos du Sima 2015, mondial des fournisseurs de l'agriculture et de l'élevage.


A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


vendanges2
Il y a 120 jours
désolé léo........mais le telescopique n'est pas une mode........
c'est un outil je dirai.........indispensable...........salut
Répondre
léo
Il y a 126 jours
le télescopique ne correspond pas à un besoin mais à une mode,tant mieux pour Mr Merlo
Répondre