Viande avariée polonaiseInspection de l'UE en Pologne après le scandale d'abattage illégal de b½uf

| AFP

Une équipe d'experts européens a entamé lundi sa mission en Pologne après qu'un cas d'abattage illégal de b½uf, exporté dans plusieurs pays de l'UE, a été révélé par les médias.

« L'audit est mené ici, à l'Inspection générale vétérinaire. Dans les prochains jours, il sera poursuivi sur le terrain », pour s'achever vendredi, a déclaré à la presse le chef des services vétérinaires polonais Pawel Niemczuk. Selon une porte-parole de la Commission européenne, Anca Paduraru, le rapport des inspecteurs sera prêt d'ici un mois.

L'affaire a été révélée par la chaîne de télévision privée TVN24, dont un journaliste s'est fait embaucher par un petit abattoir dans la région d'Ostrow Mazowiecka, dans le nord-est de la Pologne. L'enquête journalistique a révélé que des marchands proposaient par petites annonces d'acheter des vaches malades, pour un prix très inférieur à celui des animaux sains. Les images filmées par TVN24 ont montré des vaches paraissant très affaiblies qui étaient abattues de nuit dans l'entreprise en question par quelques employés de confiance, échappant ainsi aux contrôles vétérinaires officiels effectués de jour.

La Pologne a immédiatement fermé l'abattoir en question. Selon Pawel Niemczuk, l'expertise de la viande saisie avait cependant démontré qu'elle ne présentait aucun danger pour la santé des consommateurs. Le traçage de la viande a permis de découvrir qu'elle avait été exportée en Slovénie et en Grèce, où 22 kilos de queues de bœuf ont été vendus. Au total 2,7 tonnes de viande polonaise provenant de cet abattage illégal ont été exportées, outre ces deux pays, vers l'Allemagne, la Finlande, la Hongrie, l'Estonie, la Roumanie, la Suède, la France, l'Espagne, la Lettonie, la Lituanie, le Portugal, la Slovaquie et la République Tchèque, selon la Commission européenne.

La Pologne est un des principaux producteurs et exportateurs de viande en Europe. Selon les associations des producteurs, ce pays produit quelque 600 000 tonnes de bœuf et en exporte près de 500 000 tonnes, principalement vers l'Union européenne. Selon le ministre polonais de l'Agriculture Jan Ardanowski, « un incident lié à un abattage illégal de bétail a été gonflé dans des proportions inimaginables et menace non seulement l'image de la viande polonaise, mais aussi celle des produits alimentaires polonais dans le monde ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article