Crise de l'élevageKarim Ganai, Crédit mutuel : « Il faut plus anticiper sa gestion de trésorerie »

| par | Terre-net Média

Au Crédit mutuel de Bretagne, on estime à 15 % la part des éleveurs en situation économique d'urgence. Pour Karim Ganai, responsable du marché de l'agriculture, il est primordial d'anticiper sa gestion de trésorerie et d'en discuter avec ses partenaires, pour éviter de se retrouver dans une situation irréversible.

[Vidéo] Les explications de Karim Ganai, Crédit Mutuel, en gestion de trésorerie :

« La situation économique est délicate pour bon nombre d’éleveurs », constate Karim Ganai, responsable du marché de l’agriculture au Crédit mutuel de Bretagne. Il estime à 15 % la part des éleveurs en « situation d’urgence ». Et encore 15 % supplémentaires nécessiteraient aussi un accompagnement particulier.

Pour lui, l’une des difficultés réside dans la bonne gestion de la trésorerie de l’exploitation. Et surtout de son anticipation. « De nombreux producteurs viennent nous voir beaucoup trop tard, estime Karim Ganai. Ils doivent échanger dès les premières difficultés. Ce qui est compliqué c'est que nous voyons parfois les difficultés seulement à la lecture du bilan comptable, soit parfois plus d’un an après leurs débuts. »

Le responsable estime qu’il n’est pas inutile de rappeler quelques basiques pour bien gérer sa trésorerie. « Que faut-il financer avec sa trésorerie ? Uniquement les dépenses à court terme comme la Tva. Il ne faut surtout pas utiliser sa ligne de trésorerie pour des investissements. »

Les banques, comme le Crédit mutuel de Bretagne, offrent aussi des possibilités à exploiter, comme l’adaptation des lignes de trésorerie si la production de l’exploitation a évolué, ou encore la modulation des échéances. « Nous pouvons gratuitement augmenter ou diminuer les échéances de trois ans de manière rapide. »

Karim Ganai met aussi en garde sur la mesure de l’année blanche. « Avant de décider de reporter une année d’annuité en fin de tableau, il faut être certain que cela ne vienne pas grever la capacité d’investir dans quelques années. »

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article