CoronavirusFNSEA : Les Français ont « complètement changé leur mode de consommation »

| AFP

Avec le coronavirus, les Français « ont complètement changé leur mode de consommation », provoquant une réorganisation générale de l'approvisionnement alimentaire, a estimé vendredi la présidente de la FNSEA Christiane Lambert.

« Avoir une augmentation de 140 % des ventes de farine la semaine dernière, ou de 99 % des pâtes, c'est incroyable en termes de changement, mais on a suivi » a déclaré la présidente du principal syndicat agricole sur France Inter.

« Il y a eu beaucoup plus d'achats, des achats de précaution de la part de Français qui ont peur de la pénurie, qui ont peur de manquer, qui sortent moins souvent, donc achètent des produits secs qui se conservent, remplissent les placards de produits qui peuvent durer longtemps, il y a moins de fromages, moins de viande », a-t-elle dit.

Après la fermeture des restaurants, des cantines, « les modes d'achat ont changé aussi, les lieux d'achats, beaucoup plus dans les "drive", pour ne pas avoir de contact. Le vin a augmenté de 65 % en achats drive ce qui ne s'était jamais vu » a-t-elle précisé.

Globalement, les prix sont restés stables sauf sur certains fruits et légumes frais, qui représentent 12 % des dépenses. « S'il y a une augmentation sur 12 % des produits, ça représente 12 à 15 euros par mois et par ménage pour manger des fruits et légumes français », a calculé la dirigeante de la FNSEA. « C'est quelque chose de supportable pour soutenir l'agriculture française qui en a bien besoin », a-t-elle estimé.

Selon elle, si des asperges ou des fraises ont été jetées ou sont restées dans les champs non récoltés, c'était essentiellement un problème de prix trop bas proposé par la distribution.

« Quand ce n'est pas rentable, les agriculteurs ne récoltent pas », a-t-elle dit, se félicitant de la prise de conscience de la distribution : « Tout est réuni pour que les fruits et légumes soient récoltés maintenant».

Elle s'est, à ce titre, félicitée de « l'osmose » entre producteurs, syndicats, coopératives, industriels, transporteurs, et du renforcement du dialogue avec les distributeurs qui ont permis de « faire en sorte qu'il n'y ait pas de pénurie ».

Tout en défendant la poursuite d'un modèle de production industriel pour alimenter la distribution, « puisque les Français font à 75 % leurs courses dans la grande distribution », elle a salué les valeurs de « proximité ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 18 RÉACTIONS


Grochat
Il y a 196 jours
Euhhh comment dit on déjà ??
Chassez le superficiel et le naturel reviens au galop, on verra les consommateurs reprendre leurs habitudes, càd, acheter le moins cher en grande surface......
Répondre
DEBUTANT
Il y a 197 jours
quand ce n est pas rentable les agriculteurs ne recoltent pas ......y a pas d autre c... a sortir ? puisque nous produisons en dessous des couts de production depuis des annees !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Répondre
Pascal
Il y a 197 jours
à steph72,laisse tombé ces gents la sont une minorité qui rêve ,il sont en marge de la société pas besoin d'eux .
Répondre
steph72
Il y a 197 jours
@Brig
Tu t'es vraiment renseigné sur les oiseaux ou t'a gobé ça sur la télé mensonges,
Les oiseaux ne supportent pas tout ce qui est ondes magnétiques ( eoliennes,4G) ,ça perturbe la nidification;
Tapez encore sur l'agriculturec'est facile mais méfiez vous demain d'avoir des rayons vides
Répondre
hub
Il y a 195 jours
Commencons déja par conserver les haies existantes,l'arrachage est tjrs d'actualité !
Répondre
maxens
Il y a 195 jours
Eh Hub, achète une parcelle de terre, et plante y des haies....tu verras c'est richement subventionné....sans trop de formalité
Répondre
brexit
Il y a 195 jours
hub le problème avec les militants écolos c' est qu'ils vivent dans leurs monde virtuel et ils voudrais voire la campagne comme dans les dessins animés de Walt Disney !!!
Répondre
hub
Il y a 195 jours
Il y a plus d'oiseaux en ville que ds certaines campagnes consacréés aux monocultures traitées intensément et dépourvues de haies !!
Répondre
Maxens
Il y a 196 jours
C est vrai hub, mais parce qu il y a moins de haie pour les abriter....faire des haies je veux bien, mais qui paie? Il y a quelques années ils cherchaient des volontaires, on fait un peu de haies, Sur nos parcelles, a nos frais et 2 ans apres elles deviennent intouchables....on les a plantés, entretenues et on a plus le droit de defricher, et les primes dessus diminues.fini, avec des politiques comme cela, il ne trouveront plus de couillons....les agriculteurs sont les premiers a entretenir la nature. Mais 1, ils doivent gagner leur vie. 2 faut pas les prendre pour des cons....idem avec les terres en jacheres pendant de longues années, tres bien pour la faune et la flore....et jop on les reclasse en prairies...on se fout de notre gueule
Répondre
b
Il y a 196 jours
Et non hub il n'y as pas d' oiseaux en ville !!! donc on utilisent des pesticides en ville !!!
Répondre