Chambres agricultureFNSEA-JA en « progression », forte hausse de l'abstention

| AFP

Les listes majoritaires du syndicalisme agricole FNSEA-JA semblaient se diriger vers une « progression » et même une nette victoire, lors du vote pour le renouvellement des Chambres d'agriculture, marqué par une forte abstention, après deux tiers de dépouillement, mercredi soir.

Les cinq représentants syndicaux lors du débat organisé par l'association française des journalistes de l'agriculture et de l'alimentation (Afja) Les cinq représentants syndicaux lors du débat organisé par l'association française des journalistes de l'agriculture et de l'alimentation (Afja), le 19 décembre 2018. De gauche à droite : Jérémy Decerle (JA), Christiane Lambert (FNSEA), Bernard Lannes (CR), Jean Mouzat (Modef), et Laurent Pinatel (Conf'). (©Terre-net Média) 

Alors que les résultats de 62 départements, représentant 66,7 % du dépouillement, étaient connus, la FNSEA, alliée aux Jeunes agriculteurs, revendiquait la victoire dans la quasi-totalité de ces territoires, avec un score national légèrement supérieur à 55 %, contre 53,39 % lors du dernier scrutin en 2013. « Ceux qui voyaient les listes du syndicalisme majoritaire à moins de 50 %, se sont semble-t-il un peu trompés », plastronnait Jérémy Decerle, président des Jeunes agriculteurs, aux côtés de Christiane Lambert, qui remportait là une victoire personnelle, moins de deux ans après son élection, après le décès brutal de Xavier Beulin, ancien président du syndicat majoritaire.

Elle a rappelé auprès de l'AFP le mot d'ordre de son syndicat « le monde bouge, bougeons », synonyme d' agriculture de transition. « C'est une victoire d'équipe », a affirmé Christiane Lambert, se reconnaissant des qualités de « coach et capitaine », n'hésitant pas à monter au créneau pour défendre les agriculteurs, qui se plaignent depuis plusieurs mois d'être victime de dénigrement systématique ou «  agri-bashing ». Fatiguée, mais souriante, elle ne boudait pas son plaisir d'avoir d'ores et déjà ravi plusieurs départements à ses adversaires. « Nous avons la satisfaction d'avoir gagné dans quatre départements », clamait Christiane Lambert, égrénant la « reconquête » du Calvados, « perdu il y a fort longtemps », et regagné grâce à une « campagne de terrain », avec plus de 10 points d'écart. Les listes FNSEA-JA ont également repris le Puy-de-Dôme « perdu la fois dernière en raison de divisions internes », tout comme la Charente, « à la force du poignet », et ont également remporté l'île de la Réunion, avec 900 voix d'écart.

En revanche, Christiane Lambert regrettait d'avoir perdu deux départements, « la Haute-Vienne et la Vienne », au profit de la Coordination rurale. La Confédération paysanne a remporté le département de la Loire-Atlantique, mais les candidats de la FNSEA et des JA ont déposé un recours au terme de ce scrutin, qui, selon Christiane Lambert, s'est joué à deux voix sur plus de 7 000 votants !

La participation a enregistré un très fort recul, autour de 45 %, contre 54,13% lors du précédent scrutin, déjà en fort recul. Le 20 mars, les présidents des 89 Chambres départementales et ceux des Chambres régionales (13 en comptant l'Ile-de-France) se réuniront à Paris pour élire le président de l'Assemblée permanente des chambres d'agriculture (APCA).

Pour tous les résultats, département par département, c'est par ici : [En direct] Carte interactive - La Conf' en Loire-Atlantique, FNSEA-JA reprend le Calvados, la CR dans la Vienne


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 10 RÉACTIONS


Marius
Il y a 6 jours
L'abstention démontre que nous sommes pas entendus. La mascarade va continuer. Baisse du prix du lait. Glyphosate va continuer à tuer les utilisateurs. Pousser à produire en s'endettant. ces élus vont montrer leur ego sur les plateaux télés et nous pousser à manifester et casser. Pour la fnsea et leurs bébés ils ont le soutien des gros céréaliers. Qu'ils soutiennent à outrance. Les autres ils peuvent "crever". Jamais une démarche pour défendre les productions maraîchères, légumineuses, vente en circuits courts. mais présents pour Défendre les coops (le diable comme les industriels). plus intéressées à vendre des produits que de soutenir les prix des productions. J'ai fait parti d'un conseil administratif. Le bilan était plus développé sur les ventes en magasin (marge très élevée) que les ventes des adhérents. Le directeur poussait dans ce sens. Il y qu'à voir qui a repris les jardineries Truffaut jardiland etc..sur le dos des adhérents. Je ne parle pas de la cool du lait qui a fait la une d'une télé. Pitoyable à notre insus
Répondre
Jonathan
Il y a 11 jours
Très bonne question. Un grand coup de balai s'impose dans les chambres d'agricultures
Répondre
Maec
Il y a 11 jours
Ma question est: est ce que l état français doit continuer à financer les chambres d agricultures vu la faible participation?
Cet argent qui va indirectement ou pas dans les caisses de la fnsea qui elle ne représente que 2,5 agriculteurs et qui doit ramasser un joli montant.
Répondre
tintin
Il y a 12 jours
oui bien sur je suis entièrement d accord avec PATRICE ET JONATHAN
maintenant la fnsea va se sentir pousser des ailes et rien ne va changer
car la mécanique fonctionne a merveille :les prix du lait sont bas les coops se gavent
et les paysans crèvent sans même aller voter pour que cela change.
c est une grande désillusion mais la profession est entièrement responsable
de son sort
Répondre
Patrice Brachet
Il y a 12 jours
Tintin tu as entièrement raison tout le monde aboie et personne n a voté c est comme aux présidentielles on critique mais personne n a voté Rappellez vous que nos aïeux se sont battus pour obtenir le droit de vote . C est comme cela que la démocratie fonctionne maintenant ceux qui ne sont pas content des résultats se rattraperont aux prochaines échéances
Répondre
Jonathan
Il y a 12 jours
Je pense que ceux qui sont sur se forum ont votés. Moi c'est mon cas alors je me permets d'aboyer.....
Répondre
tintin
Il y a 12 jours
que tous ceux qui ne sont pas aller voter pense a la fermer ....
on ne peut pas critiquer le fnsea et ne pas aller voter.
dans le calvados la fnsea obtient la chambre avec seulement 17% des voies des inscrits!!
et apres on nous explique que les coops ne peuvent pas augmenter le prix du lait...
Répondre
Innocent
Il y a 12 jours
Cela fait des mois que les agriculteurs qui écrivent sur ce site critiquent la FDSEA et je ne leur donne pas toujours tord mais alors pourquoi elle repasse haut la main ? Dégoûté vous n avez pas voté ( c est vôtre tord) ou alors en face c est encore plus tordu ? Parce que moi je n’y comprends rien plus ! Chez moi la cr le Président a des camions de casseroles et la cp son président est emmêlé dans un feuilleton judiciaire alors qui choisir ?
Répondre
Olmer
Il y a 12 jours
Un conseil,arrêtons de payer nos fournisseurs ,ils vivent grassement sur notre dos. TOUT TRAVAIL MÉRITE SALAIRE
Répondre
Jonathan
Il y a 12 jours
Allez encore la FNSEA on peut arrêter de produire du lait....on n'est pas pret de voir le prix du lait monter.
La FNSEA nous dira on n'a pas de prix mais on peut produire plus.
FNSEA à la poubelle
Répondre