Contrats laitiersFMB Grand Ouest et Normandie appellent au regroupement des producteurs

| par CLG | Terre-net Média

Les organisations de producteurs FMB Grand Ouest et Normandie réagissent à l'envoi d'un courrier par l'industriel Lactalis. À destination des producteurs non adhérents d'OP, il fait état d'une mise en conformité des contrats suite à la loi Egalim.

« Ne laissez pas l’opportunité à l’industriel de vous proposer un contrat pour les non signataires ou un avenant pour les signataires du premier contrat qui n’a pas fini d'être négocié par des représentants de producteurs et qui risquerait de vous être défavorable », expliquent les organisations de producteurs FMB Grand Ouest et Normandie. Elles rappellent à tous les producteurs livrant à Lactalis qu’elles sont en négociation depuis plusieurs années avec l’industriel. Elles ont par ailleurs déjà déposé leurs propositions à celui-ci, conformément aux derniers textes législatifs du 26 janvier 2019.

Afin d’être couverts et de répondre à cette obligation de proposition de contrat ou d’avenant, il suffit donc aux producteurs de contacter l’OP et d’y adhérer. En outre, FMB informe également les producteurs des laiteries Savencia, Sill/Malo, Vaubernier et Milleret qu’un projet de contrat cadre a été déposé auprès de leur industriel. Il suffit encore une fois aux producteurs de contacter les OP FMB et d’y adhérer pour bénéficier de la démarche commune.

« Nous insistons sur le fait que le regroupement des producteurs en OP transversales est la meilleure manière de leur assurer une rémunération équitable et une représentativité légitime face aux industriels et que nous poursuivons, en ce moment même, les négociations afin d’élaborer un contrat le plus équilibré possible. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article