Etude sur les antibiotiques dans l'élevage porcinRésultats en fin d'année

| AFP

Une étude est en cours sur l'administration d'antibiotiques dans les élevages de porcs dont les résultats sont prévus d'ici la fin de l'année, a annoncé mercredi Marc Mortureux, directeur de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afsaa).

 


Des études sur l'usage d'antibiotiques dans les élevages
de porcs ont été annoncées.  (© Terre-net Média)
Dans une interview au Figaro, le responsable de l'Afsaa répondait à une récente émission polémique « Assiettes tous risques » du magazine de France 3, « Pièces à conviction ». Selon ce reportage l'absorption d'aliments comme le saumon norvégien, le maquereau de la Manche, les fraises d'Andalousie ou encore les cochons et canards élevés à la chaîne étaient autant d'occasions d'ingurgiter pesticides, antibiotiques ou Pcb (polluant industriel).

 

A propos des antibiotiques, M. Mortureux a reconnu une « augmentation (des ventes, ndlr) des produits les plus récents (fluoroquinolone, céphalosporine...) qui sont également utilisés par l'homme et pour lesquels il y a apparition de résistances ». « En novembre dernier nous avons lancé un appel pour un usage raisonné des antibiotiques », a-t-il ajouté, faisant état également de la mise en place d'un comité national vétérinaire par les ministères de l'Agriculture et de la Santé. M. Mortureux a aussi annoncé des études sur l'usage d'antibiotiques dans les élevages de porcs et de lapins. « Dès qu'elles seront achevées, vraisemblablement avant la fin de l'année pour celle sur les porcs, elles seront publiées », a-t-il assuré. « Nous agissons en toute transparence et nous n'avons absolument rien à cacher », a encore affirmé le directeur de l'Afsaa dont l'organisme est parfois pointé du doigt pour son opacité.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article