En vidéoEtienne nous fait visiter la ferme des 1 000 vaches à Drucat (80)

| par | Terre-net Média

L'éleveur youtubeurre Etienne Fourmont nous fait découvrir la ferme des 1 000 vaches en compagnie de Michel Welter, gérant de l'exploitation picarde. Avec ses 860 vaches laitières, sa stabulation d'un hectare et ses 3 traites par jour, l'élevage a de quoi impressionner. Et pourtant, Etienne nous montre que c'est en fait le même fonctionnement que son élevage de 85 vaches laitières, tout simplement à plus grande échelle.

Ce week-end, Etienne agri youtubeurre était dans la Somme pour visiter la ferme des 1 000 vaches. Il nous fait profiter d'une visite guidée en vidéo en compagnie de Michel Welter, le gérant, pour nous monter « la réalité » de cette exploitation longtemps décriée par le grand public :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Organisation des salariés, gestion du troupeau, distribution de l'alimentation, Etienne compare cette grosse ferme picarde à la sienne : « Finalement, le bâtiment des vaches laitières (1 hectare tout de même !) est assez impressionnant mais l'ambiance y est sereine et c'est exactement le même fonctionnement qu'à la maison avec mes 85 vaches laitières, avec une plus grande technicité. » En effet, à la ferme des 1 000 vaches, de nombreux capteurs permettent de suivre le troupeau de près.

La ferme des 1 000 vaches livre 23 000 litres de lait chaque jour.

En passant par la laiterie, l'éleveur sarthois plaisante : « Ce sont les mêmes tanks que les miens sauf en ce qui concerne la taille. Les miens font 5 500 litres et ceux là font 30 000 litres, c'est la seule petite différence... »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 19 RÉACTIONS


lucas
Il y a 33 jours
j'aimeleBEURRE
Répondre
jpland
Il y a 46 jours
La consécration de l'activité d'élevages hors sol !Voila la solution trouvée par les écolos par ne plus voir dans les champs de vilaines vaches péteuses productrices de gaz à effet de serres .
Répondre
Chrislait
Il y a 46 jours
Pourriez-vous me donner leurs revenus ?
Répondre
isa
Il y a 49 jours
Le film les temps modernes de Charlie Chaplin est tout-à-fait adapté à ce mode uniquement adapté au productivisme. Pauvres animaux et pauvres de nous !
Jamais, au grand jamais je n'accepterai ce mode d'élévage !
Comment peut-on dire que les veaux sont fins heureux ! mettez-vous dans leur cages juste pendant 3 mois et vous en sortez compètement déglingués !
Je fais partie d'une AMAP depuis très très longtemps avec un maraîcher, une boulangère, un producteur de fruits, un paysant où l'on a du lait et différents fromages de vache, une bergère pour les fromages de chèvre.
Et çà marche du feu de Dieu.
Répondre
rabolio
Il y a 51 jours
Très intéressant, bravo au youtobeurre..
J'aurais aimé qu'il y ait une partie alimentation plus développée.
Mais ce sera pour la prochaine vidéo.
Répondre
The germs
Il y a 52 jours
Pfff. Que vos messages sont exaspérant et démago!!
Je l'ai déjà dis, ce type d'élevage ne m'intéresse pas, mais ne me dérange pas non plus, puisque ça répond à une exigeance de certains consommateurs qui ne veulent que du prix, et se moquent bien du mode de production...
Si les gens veulent du lait avec des vaches qui pâturent, qu'ils achètent mon lait certifié "lait de pâturage" ou du lait bio!!!!!!!!
Je rappel qu'il n'y a pas d'exploitation de plus de 1000 vaches en france, mais que l'on importe, par exemple, du lait d'Allemagne où ce type d'exploitations démesurée est bien plus commun.
Je rappel au passage que le prix du lait payé en france prends en compte le prix allemand.
Donc vos délires " c'est la FNSEA", "c'est la faute de mon voisin qu'est plus gros", ou encore "tous le mondes est c.n sauf moi", et bien vous pouvez vous les mettrent
où je penses...
Démagogie toujours: lorsque la "ferme des mille vaches" a commencer à faire parler d'elle, la plupart des directeurs des grandes surface ont jurés qu'ils ne vendraient jamais ce type de produits dans leurs rayons. Ce qui bizarrement ne les empêchent pas d'importer du lait venue de ferme bien plus grandes!!!!!
Bref: QUE CHACUN BALAIE DEVANT SA PORTE, ET QUE L'ON ARRETE DE S'OCCUPER DES FESSES DU VOISIN!!!!
Répondre
debutant
Il y a 52 jours
on retrouve bien là nos defenseurs fnsea de l agricultutre! un model hyper productiviste au detriment des prix. Un beau resume de l etat d esprit de ces leaders qui se sont battus non pas pour sauver le model familiale mais pour laisser place a l hyper industrialisation de l élevage .Apres les porcs les volailles les lapins il ne manquait plus que les bovins en France quel dommage de galvoder un tel patrimoine Alors que pendant ce temps là la societe attend autre chose que ça ! mieux vaut 5 troupeaux de 50 vl qu un de 250 l impact n est pas le même ! les 5 sortiront les 250 auront peine a le faire et donc il faudra faire de la monoculture afin de les ravitailler ainsi on ne répond pas aux enjeux écologiques de demain cf video Claude Bourguignon : protéger les sols pour préserver la biodiversité
Répondre
Agri80
Il y a 52 jours
Les donneurs de leçons vegans vous êtes très mal ,mais très mal placés.régulièrement de par le monde on est obligé d'enlever des enfants à leurs parents vegans victimes de malnutrition et à l'article de la mort .bravo les végans vous êtes un exemple hors pair de la maltraitance humaine.
Répondre
Chrislait
Il y a 46 jours
Ce qui est atroce ici, c'est votre orthographe !!!!
Répondre
Babar
Il y a 52 jours
Je ne les vois pas bouter dans 1 près mais confinées dans des cages. Où sont les troupeaux qui vivent en liberté dans les champs et que ramène la fermière le soir pour la traite ? Et je suis d'accord sur le traitement i humain des veaux. Les vaches sont aussi des mamans. Vous aimeriez qu'onvoud6 enlève votre bb à peine ne ? C. Est atroce.
Répondre